Les mots forts d’Amine Gouiri sur le nouveau sélectionneur

L’attaquant du Stade Rennais, Amine Gouiri, s’est exprimé sur l’avenir de l’équipe nationale d’Algérie après la déception de la CAN 2024. L’international algérien a également, évoqué la question du futur sélectionneur des Fennecs.   

Auteur d’un but sensationnel face au PSG, le joueur de 23 ans a tenu à rassurer les supporters algériens, affirmant que l’équipe nationale restera forte et que le groupe travaillera dur pour préparer la prochaine CAN 2025. Dans une déclaration exclusive accordée à la chaîne qatarie « beIN SPORTS », Amine Gouiri a déclaré : « Nous ne connaissons pas encore le nom du nouveau sélectionneur. »

« Quoi qu’il en soit, nous disposons d’un groupe fort, et nous travaillerons ardemment pour bien préparer la Coupe d’Afrique des Nations 2025 », a-t-il ajouté. Le jeune attaquant algérien n’a pas participé à la CAN ivoirienne en raison d’une blessure, mais semble déterminé à relever le de défi en vue des prochaines échéances. Les Fennecs espèrent faire un bon parcours à la CAN 2025 au Maroc et surtout obtenir la qualification pour la coupe du monde 2026.

Négociations en cours avec le futur sélectionneur

La Fédération algérienne du football est en négociations avec le futur sélectionneur qui devra être connu dans les prochains jours. Selon les informations en notre disposition, il s’agit du technicien suisse Vladimir Petkovic qui aurait tout conclu avec les responsables de la FAF.

Cependant, avant l’arrivée du nouveau sélectionneur, la FAF devra trouver un accord avec Djamel Belmadi pour la résiliation de son contrat. La situation semble compliquée puisque le champion d’Afrique 2019 a rejeté une premier offre à l’amiable pour un départ volontaire moyennant 3 mois de salaire. Belmadi aurait exigé la totalité de ses salaires qui s’élève à plus de 7 millions d’euros, chose que la FAF refuse de lui accorder.