Le CV séduisant de Vladimir Petkovic, nouveau sélectionneur de l’Algérie

La nomination officielle du Bosnien qui a aussi la nationalité suisse, Vladimir Petkovic, comme sélectionneur de l’équipe d’Algérie est actée. Les dernières nouvelles parlent de sa présence dans la capitale algérienne pour visiter le Centre technique national de Sidi Moussa et signer son contrat d’une durée de 30 mois, soit jusqu’au lendemain de la Coupe du monde 2026 dont la phase finale est prévue au Canada, aux Etats-Unis et au Mexique.

Mais quel est le parcours de Vladimir Petkovic qui va succéder à Djamel Belmadi à la tête de la barre technique de l’équipe d’Algérie ? Né en 1963 à Sarajevo, dans la République aujourd’hui dissoute de Yougoslavie, Vladimir Petkovic a connu une carrière de footballeur modeste entre la Bosnie-Herzégovine, la Slovénie et la Suisse. Et c’est dans la Fédération helvétique qu’il mettra fin à sa carrière de footballeur en adoptant le statut de joueur-entraîneur à l’AC Bellinzone.

Le CV intéressant de Petkovic

A lire son parcours de technicien entamé en 1997-1998, il est aisé de constater une carrière discrète longtemps confinée en Suisse. D’ailleurs, parmi les nombreux clubs suisses qu’il a dirigés, seuls deux d’entre eux évoluent en Super League, à savoir les Young Boys et le FC Lugano. Entre temps, il a eu un court passage dans le championnat turc, avec le Samsunspor, mais les résultats n’étaient pas au rendez-vous.

Environ une année plus tard, il aura enfin une expérience intéressante qui le fera sortir de l’anonymat. Il rejoindra le club italien de la Lazio et réussira à remporter la Coupe d’Italie. C’était un événement mémorable pour Vladimir Petkovic qui connaissait enfin la gloire qui ouvrait, en fait, le chemin vers la sélection suisse.

Et quand il a pris les rênes de la Nati en 2014, c’était pour une longue période, la Fédération helvétique voulant tabler sur la stabilité pour construire une belle équipe. C’est ce qu’il s’est passé d’ailleurs, puisque Vladimir Petkovic était tombée sur une bonne génération de joueurs qui ont réussi à se qualifier à l’Euro 2016.

Un excellent parcours avec la Suisse

Mais ce qu’il fera durant les qualifications pour le mondial 2018 le fera entrer définitivement dans le cœur des supporters de la Nati. Non seulement il fera un bon parcours dans les éliminatoires avec 9 victoires et 1 défaite, mais il réussira aussi à la qualifier aux 1/8 de finale du mondial russe. Un parcours qui permettra à Petkovic de poursuivre l’aventure avec la sélection suisse et aller à l’Euro 2020 avec une participation exceptionnelle.

En effet, les Suisses menés par Petkovic ont réussi à se qualifier aux 1/8de finale de l’Euro 2020 et ont affronté l’équipe de France, championne du monde 2018, qu’ils réussiront à éliminer grâce aux tirs au but. Mais, en quarts de finale, ils tomberont sur un os appelé la Roja (Espagne) qui prendront le dessus, uniquement grâce aux tirs au but.

Ce long passage à la tête de la Nati a fait de Vladimir Petkovic le premier sélectionneur à qualifier la Suisse trois fois de suite à une compétition majeure. Pour une sélection modeste comme la Suisse, ce n’était pas rien et Vladimir Petkovic avait tout pour devenir une idole dans le pays qui l’a adopté dès 1987. En 2021, il rejoindra les Girondins de Bordeaux pour une très courte expérience cauchemardesque qu’il arrêtera très vite. Et depuis, il n’est plus en poste, jusqu’à ce que la Fédération algérienne de football (FAF) fasse appel à lui.