Petkovic, déjà un énorme dilemme

Le futur entraineur de l’équipe d’Algérie, Vladimir Petkovic, se retrouve déjà face à un premier grand dilemme. En prévision du tournoi FIFA Series organisé en Algérie du 18 au 26 mars, le nouvel entraîneur n’a que 72 heures pour établir sa première liste des joueurs convoqués.

Selon la règlementation de la FIFA, les joueurs doivent être convoqués 15 jours avant le regroupement. Cependant, Vladimir Petkovic, vient tout juste d’être nommé. La Fédération algérienne devrait donc, opter pour une solution d’urgence en confiant cette tâche au directeur technique national ou à l’un des membres de la commission de sélection de l’entraineur, qui serait très probablement, Rabah Saadane. Car en fin de compte, le nouvel entraineur n’aura pas eu l’occasion d’observer les joueurs en action ni de s’entretenir avec eux pour jauger leur état d’esprit.

Une liste dans la continuité

La liste des convoqués pour le stage de mars respectera le principe de la continuité en s’appuyant sur l’ossature de l’équipe de Djamel Belmadi. Le temps presse et le tournoi FIFA Series approche à grands pas, et le nouvel entraineur n’a pas le temps pour opérer de grands changements au sein de l’effectif. Faute de temps, il devra se fier à la dernière liste de Djamel Belmadi, reconduisant ainsi les joueurs présents à la CAN 2024, malgré leur échec à se qualifier.

Seuls trois joueurs seront écartés, réduisant le nombre de sélectionnés de 26 à 23. La participation de Youcef Atal, blessé, reste incertaine. Le tournoi de mars sera un test grandeur nature pour le nouveau sélectionneur et ses choix. Cependant, en évoluant avec des joueurs qu’il n’a pas sélectionnés, il ne pourra être jugé entièrement pour les performances de l’équipe.