Algérie : Petkovic prêt à faire des ravages dans l’effectif

Sitôt nommé, le nouveau sélectionneur national, Vladimir Petkovic, a commencé les choses serieuses. Le technicien suisse s’apprête à injecter de nouveau sang dans l’effectif en écartant plusieurs trentenaires pour la prochaine fenêtre FIFA de mars.

Un vent de renouveau souffle sur l’équipe nationale d’Algérie. En vue des prochains matchs de mars, Petkovic a décidé de remanier l’effectif en profondeur. Plusieurs joueurs trentenaires, dont probablement, des cadres comme Riyad Mahrez, Rais Mbolhi, Aissa Mandi, Baghdad Bounedjah, Islam Slimani et Youcef Belaili, pourraient être concernés. Cette décision audacieuse vise à insuffler une nouvelle énergie à l’équipe et à préparer l’avenir de l’équipe d’Algérie.

L’objectif de Vladimir Petkovic est clair : rajeunir l’effectif et donner l’opportunité à de jeunes talents de s’imposer. La sélection algérienne regorge de joueurs prometteurs qui n’attendent qu’une chance de briller. En leur offrant du temps de jeu, le nouveau sélectionneur des Fennecs souhaite bâtir une équipe compétitive à long terme.

Un décision audacieuse

Cependant, la décision de Petkovic ne manquera pas de susciter des réactions mitigées. Certains observateurs regretteront sans doute le départ de joueurs expérimentés qui ont marqué le football algérien et qui peuvent être utiles de par leur expérience et leur vécu dans les stades africains . D’autres, en revanche pensent que l’arrivée de nouveaux talents est nécessaire pour amorcer une nouvelle dynamique au sein d’une équipe qui a connu trois échecs consécutifs.

Quoi qu’il en soit, une chose est sûre, le visage de l’équipe nationale algérienne devra changer avec Vladimir Petkovic. On en saura un peu plus lors de l’annonce de la liste des convoqués pour le stage du mars. L’annonce devra être faite au plus tard, lundi lors de la première conférence de presse du nouveau sélectionneur national.