Première grande décision de Petkovic avec l’Algérie

Le nouvel entraîneur de l’équipe nationale algérienne, Vladimir Petkovic, est entré directement dans le vif du sujet. Le technicien suisse prépare déjà la liste des convoqués pour la fenêtre FIFA du mois de mars, et plusieurs changements s’annoncent déjà.

Déterminé à insuffler un nouvel élan à l’équipe, Petkovic a d’ores et déjà l’intention d’opérer des changements importants, tant au niveau de la composition de l’équipe que de la stratégie de jeu. Mais les ambitions de Petkovic nécessitent certains profils sur lesquels le technicien compte pour mener à bien « sa révolution ».

Le technicien suisse, connu pour sa rigueur tactique, entend également remodeler le jeu de l’équipe en profondeur. Son objectif est de renforcer l’effectif avec des joueurs au profil spécifiques.  Le premier joueur que Petkovic compte intégrer dans l’équipe n’est autre que Yacine Adli, que l’ancien entraineur de Bordeaux connait très bien.

Petkovic-Adli, rendez-vous à Milan

A cet effet, le nouveau sélectionneur des Fennecs devra se rendre prochainement en Italie pour rencontrer le joueur de l’AC Milan. Cette rencontre, loin d’être anodine, a été déjà programmée par l’ancien sélectionneur Djamel Belmadi, qui avait rendez-vous avec le joueur après la fin de la CAN 2024. Pour dire que l’ancien Bordelais est prêt à rejoindre les verts et il ne reste qu’une discussion avec le sélectionneur pour parler du rôle qu’il attend de lui au sein de l’équipe.

La rencontre entre Petkovic et Adli sera donc l’occasion pour le sélectionneur de jauger les motivations du joueur et de le convaincre de rejoindre les Fennecs. L’enjeu est de taille, car Yacine Adli représente un profil rare et précieux qui pourrait apporter une dimension supplémentaire à l’équipe nationale. D’autant plus qu’il joue de plus en plus avec le Milan AC, aux côtés de Bennacer, son futur coéquipier en sélection. Ainsi, le problème de cohésion ne se posera pas.