A 17 ans, une pépite de l’OM a choisi l’Algérie

Kelyann Bezahaf, le jeune latéral droit de 17 ans évoluant à l’Olympique de Marseille, a fait le choix de représenter l’Algérie sur la scène internationale. Ce choix constitue un coup de maître pour l’Algérie, qui s’offre ainsi un jeune joueur doté d’une réputation prometteuse.

L’équipe nationale d’Algérie, bien que traversant une période sportive complexe, continue d’attirer de jeunes talents prometteurs. C’est le cas de Bezahaf qui a récemment fait le choix de représenter les Fennecs, au lieu de l’équipe de France.

Il s’agit d’une très bonne nouvelle pour l’Algérie qui pourra compter sur un joueur à l’avenir prometteur. L’arrivée de Bezahaf en équipe nationale algérienne est une véritable aubaine pour les Fennecs. En effet, le jeune défenseur s’est déjà distingué par ses performances remarquables au sein des équipes de jeunes de l’OM, confirmant son statut de future étoile du football. Le joueur devra être sélectionné en équipe U20 pour le prochain rassemblement des verts.

Le jeune joueur de l’OM a pris le temps de mûrir sa décision avant de s’engager avec l’Algérie. Possédant la double nationalité, il avait le choix entre deux équipes prestigieuses, mais il a finalement opté pour le pays de ses racines. L’intégration de Bezahaf dans l’effectif algérien s’inscrit dans un objectif de renouveau et de rajeunissement de l’équipe nationale d’Algérie. Le jeune joueur devra intégrer les U20 avant de passer en équipe première dans les prochaines années.

L’objectif est de rajeunir l’équipe

Le choix de Bezahaf de représenter l’Algérie à jeune âge confirme l’attractivité de la sélection algérienne et le travail des responsables des catégories jeunes au sein de la FAF qui ont su convaincre le jeune joueur d’opter pour l’Algérie.

Il est important de noter que la sélection algérienne traverse une période compliquée sportivement, après trois échecs consécutifs et le changement d’entraineur.  L’objectif actuellement est de restructurer l’équipe et de rajeunir l’effectif. D’où l’importance d’attirer des jeunes talents qui feront l’ossature des fennecs dans les prochaines années.