Algérie : Ces joueurs qui vont profiter de l’arrivée de Petkovic

L’arrivée de Petkovic à la tête de l’équipe nationale algérienne suscite un vent d’espoir et ouvre de nouvelles perspectives pour plusieurs joueurs. La sélection, en pleine phase de renouvellement, a besoin de sang neuf pour rester compétitive, d’autant plus que plusieurs trentenaires devraient annoncer leur retraite.

Parmi les joueurs qui pourraient profiter de cette nouvelle ère, on retrouve plusieurs jeunes talents évoluant en Europe. Abdelkahar Kadri, Ilyan Kebbal, Haithem Loucif, Anis Hadj Moussa, Camiel Neghli, Mehdi Durval et Bachir Beloumi ont tous moins de 23 ans et font déjà forte impression dans les champions europeens.

Le pays, qui a longtemps été en avance sur la question de l’intégration des joueurs binationaux, doit encore explorer au-delà de ses frontières pour attirer de nouveaux talents. Le championnat algérien montre des signes de stagnation d’où la nécessité de rechercher des talents binationaux.

La nomination de Petkovic arrive à point nommé pour lancer ce nouveau cycle. Le stage prévu en mars permettra aux joueurs de se faire remarquer et de démontrer leur potentiel au nouveau sélectionneur. Les supporters algériens attendent avec impatience de voir ces nouveaux visages défendre les couleurs nationales, avec un objectif ambitieux en tête : la qualification pour la Coupe du Monde 2026.

Adli, Olise et Cherki : les renforts attendus

Même si des joueurs confirmés comme Mahrez, Bensebaini, Mandi, Atal et Bennacer restent des piliers de l’équipe, d’autres joueurs arriveront dans les prochains stages. C’est le cas de Yacine Adli, milieu de terain de Milan AC, qui aurait donné son accord au nouveau sélectionneur, Vladimir Petkovic. La paire Adli-Bennacer dans l’entrejeu des verts fait rever le technicien suisse.

D’autres joueurs comme Michael Olise (Crystal Palace) présente des qualités qui pourraient faire de lui un successeur naturel à Riyad Mahrez, tandis que Rayan Cherki (OL), n’attend que la fin des jeux olympiques 2024 qu’il disputera avec la France avant de porter le maillot vert de l’Algérie.