Yacine Adli, c’est enfin acté

Le milieu de terrain de l’AC Milan, Yacine Adli, a donné son accord à la Fédération algérienne de football (FAF) pour représenter l’équipe nationale. Le joueur ne sera pas présent lors du prochain stage des Fennecs, mais devra être convoqué dès le rassemblement de juin.  

L’arrivée d’Adli en sélection algérienne est une excellente nouvelle pour le nouveau sélectionneur, Vladimir Petković. Le joueur est capable d’évoluer à plusieurs postes au milieu de terrain, ce qui lui permettra de s’adapter aux différents systèmes de jeu mis en place par l’entraîneur.

De plus, Adli possède une expérience du haut niveau, acquise en Ligue 1 et Serie A, deux des meilleurs championnats d’Europe. Cette expérience sera précieuse pour l’équipe nationale algérienne, qui aspire à retrouver son niveau. Cependant, la participation d’Adli au prochain rassemblement de l’équipe nationale en mars est incertaine. Des formalités administratives pourraient empêcher le joueur de rejoindre ses coéquipiers.

Vers une duo Adli-Bennacer

Yacine Adli, 23 ans, a fait ses débuts professionnels à Bordeaux en 2018. Après une saison prometteuse, il a été transféré à l’AC Milan en 2021. En Italie, il a su s’adapter et gagner la confiance de son entraîneur, Stefano Pioli, cette saison. Il forme un bon duo avec son compatriote et futur coéquipier en sélection, Ismaël Bennacer. Pour dire que le problème de cohésion ne risque pas de se poser.

Yacine Adli a le potentiel pour devenir un élément important de la sélection d’autant plus que le nouveau sélectionneur des verts le connait parfaitement pour l’avoir entrainer à Bordeaux. Vladimir Petkovic compte énormément sur le joueur pour former un bon duo avec Bennacer au milieu de terrain.