Algérie : Ce que Vladimir Petkovic va notamment changer

L’équipe d’Algérie a engagé Vladimir Petkovic comme sélectionneur, en remplacement de Djamel Belmadi qui a été limogé après l’élimination prématurée des Fennecs de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) en Côte d’Ivoire. Le Bosnien de nationalité suisse, Vladimir Petkovic est à Alger en ce moment pour une visite au Centre technique national de Sidi Moussa. Une conférence de presse est prévue également cet après-midi. 

Un peu plus d’un mois après le départ de Djamel Belmadi de la barre technique de l’équipe d’Algérie, qu’est ce qui va changer chez les Fennecs avec le technicien Vladimir Petkovic ? Le changement touchera certainement la tactique de jeu et sa philosophie, le Bosnien ne pouvant reproduire la même philosophie et la même tactique que Djamel Belmadi. Ce dernier était plutôt connu pour son 4-3-3 et 4-2-3-1 et ce n’est pas toujours le cas pour l’ancien sélectionneur de la Suisse.

Un nouveau visage pour la sélection avec Petkovic

Il faut dire qu’au cours de sa carrière de technicien, Vladimir Petkovic a adopté des tactiques différentes avec les équipes qu’il a dirigées. Il préfère cependant la 3-5-2 qu’il a notamment mise en œuvre avec la Suisse durant l’Euro 2020 durant lequel la sélection helvétique a atteint les quarts de finale après avoir éliminé la France, championne du monde 2018. Il a également une tactique « alternative », la 4-1-4-1 qu’il a notamment utilisée quand il était coach de l’équipe de la Lazio avec laquelle il a remporté la Coupe d’Italie.

Vladimir Petkovic devrait certainement adopter sa tactique et sa philosophie de jeu avec l’équipe d’Algérie. Il va opter pour une tactique qui conviendra aux joueurs mis à sa disposition, en attendant qu’il fasse de la prospection et qu’il recrute des joueurs selon sa philosophie de jeu. Le technicien de Bosnie-Herzégovine pourrait compter sur la mobilité des latéraux Youcef Atal et Rayan Aït Nouri, jouant sur les couloirs, pour construire une défense à trois avec Ramy Bensebaïni plus efficace à gauche.

Le nouveau sélectionneur des Fennecs aura aussi le loisir d’utiliser de façon optimale des joueurs comme Amine Gouiri et Mohamed Amoura dans une attaque à deux. Les deux auront à faire à un milieu offensif (Fares Chaïbi, Houssem Aouar,…) qui leur servira de courroie de transmission avec le milieu de terrain. En fait, ce schéma permettra à Petkovic de disposer librement ses éléments du milieu, avec notamment Ismaël Bennacer, Hicham Boudaoui, Nabil Bentaleb ou encore Abdelkahar Kadri