Benrahma, la mauvaise nouvelle

L’Olympique Lyonnais et l’équipe nationale d’Algérie retiennent leur souffle après la sortie forcée de Saïd Benrahma lors du match contre le FC Lorient. Le joueur, recrue hivernale du club rhodanien, a été contraint de quitter le terrain en seconde période en raison d’une vive douleur à la cuisse.

Arrivé à Lyon en plein mercato hivernal, Saïd Benrahma n’a pas connu un début de parcours paisible. Écarté de la sélection algérienne pour la CAN 2024 suite à un conflit avec le sélectionneur Djamel Belmadi, il a trouvé refuge à l’OL. L’international algérien de 28 ans a été titularisé samedi, contre Lorient.

Cependant, la soirée a pris un tour inattendu pour l’ailier gauche. Ressentant une douleur à la cuisse, il a été contraint de céder sa place à la 76ème minute, laissant planer l’incertitude sur sa participation aux prochains matchs. Le joueur prêté par West Ham pour 6 millions d’euros subit actuellement des examens approfondis à Lyon afin de déterminer la gravité de sa lésion musculaire.

L’absence Benrahma serait un coup dur pour l’OL et l’Algérie

L’absence de Saïd Benrahma serait un coup dur pour l’Olympique Lyonnais, qui a besoin de ses qualités offensives pour remonter au classement de la Ligue 1. L’équipe nationale algérienne serait également privée d’un élément important pour le prochain stage. L’inquiétude est aussi, grande de l’autre côté de la méditerranée, où Benrahma était attendu pour les FIFA Series du 18 au 26 mars.

Le staff technique de l’OL et l’équipe nationale d’Algérie attendent avec impatience les résultats des examens de l’attaquant polyvalent. La durée de son absence et la date de son retour sur le terrain restent incertains.