Rayan Cherki, son choix pour l’Algérie acté ?

Le nom de Rayan Cherki suscite déjà un vif intérêt auprès de la fédération algérienne du football. Après avoir brillé au sein des équipes françaises de jeunes, le milieu offensif de l’Olympique Lyonnais se retrouve à un tournant décisif concernant son avenir international.

Des discussions entre la Fédération algérienne de Football (FAF) et l’entourage du joueur laissent entrevoir la possibilité qu’il opte pour les Fennecs. Une éventualité confirmée par sa famille. Actuellement, Cherki évolue avec les espoirs français, avec qui il va participer aux prochains Jeux Olympiques. N’ayant toutefois jamais été appelé en équipe A, il conserve l’opportunité de représenter une autre nation sur la scène internationale.

Pour l’Algérie, l’arrivée de Cherki constituerait un renfort de choix. Un renfort qui s’inscrit dans la stratégie de recrutement de jeunes talents binationaux, à l’instar de Houssem Aouar, Rayan Ait-Nouri et Amine Gouiri. Cependant, attirer le prodige lyonnais s’annonce comme un objectif difficile, bien plus complexe que les précédents.

Lors d’une récente interview de Cherki avec So Foot, le joueur a exprimé son attachement à ses origines algériennes, évoquant son désir de visiter le pays de sa mère. Ses déclarations ont sans aucun doute alimenté les espoirs algériens. Néanmoins, le jeune joueur reste quant à lui mesuré sur ses ambitions internationales. Le meneur de jeu préfère attendre la fin des jeux olympiques en août prochain pour annoncer son choix international.

Petkovic à la rencontre de Cherki

Le nouveau sélectionneur des verts, Vladimir Petkovic, effectuera une tournée européenne dans les prochains jours au court de laquelle, il rencontrera le joueur lyonnais. Petkovic discutera avec Cherki de la situation de joueur en club et en sélection des jeunes et le rôle qu’il compte lui donner au sein de l’équipe nationale d’Algérie.

Il est à noter que la Fédération Algérienne de Football ne mise pas uniquement sur Cherki. Elle s’active également pour convaincre Michael Olise, un autre jeune talent franco-algérien ayant évolué avec les espoirs français, de rejoindre les rangs des Fennecs.