Bennacer, graves accusations contre Belmadi

Le milieu international algérien de l’AC Milan, Ismaël Bennacer, a été longtemps absent des terrains en raison de la grave blessure contractée en mai 2023 lors d’un match de demi-finale de la Ligue des champions face à l’Inter. Cette blessure au genou lui a coûté une absence d’au moins 7 mois, mais pas seulement, puisque même s’il joue souvent, il est encore loin d’avoir retrouvé sa forme d’avant la blessure.

Mais il y a des observateurs qui expliquent autrement la mauvaise forme du maestro de l’équipe d’Algérie. Des personnes qui considèrent en effet l’ancien sélectionneur national Djamel Belmadi comme la cause de la méforme d’Ismaël Bennacer. Et cela a à voir avec la participation de l’Algérie à la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2024) en Côte d’Ivoire.

Selon eux, c’est Djamel Belmadi qui a détruit Ismaël Bennacer en le faisant jouer à Bouaké lors de la dernière CAN. Selon les partisans de cette version, le milieu international algérien était blessé au début du stage précompétitif que l’équipe d’Algérie a effectué dans la capitale togolaise, Lomé.

« Bennacer ne devait pas participer à la CAN »

Ils accusent de ce fait Djamel Belmadi de l’avoir fait jouer Ismaël Bennacer dès le premier match de la CAN 2024 face à l’Angola. Pour certains, c’est le fait que Belmadi fasse jouer Bennacer qui cause la méforme actuelle du joueur et qui est à l’origine de ses blessures actuelles.

Que faut-il penser de ces accusations contre l’ancien sélectionneur national, champion d’Afrique 2019 ? Y a-t-il un brin de crédibilité à ces accusations que l’on peut qualifier de graves ? Font-elles partie des règlements de compte qui poursuivent Djamel Belmadi depuis son limogeage, en janvier 2024, de la tête de la barre technique des Fennecs ? L’avenir proche le dira clairement.