Ce que l’on sait du match USM Alger-RS Berkane

C’est un véritable imbroglio que connaît le match de la demi-finale de la coupe de la CAF qui doit opposer ce dimanche 21 avril l’USM Alger aux Marocains du RS Berkane. Pour des considérations politiques, le match risque d’être annulé pour une question de maillot qui ne respecterait pas les textes et règlements de la Confédération africaine de football (CAF) et la Fédération internationale de football (FIFA).

En fait, tout a commencé à l’aéroport de la délégation du RS Berkane à l’aéroport international d’Alger. Les éléments de la douane algérienne ont expliqué aux membres de la délégation marocaine que le maillot de Berkane ne peut pas être utilisé en raison de la présence de la carte du Maroc incluant les territoires du Sahara occidental que l’ONU ne reconnaît pas comme territoire marocain.

Un maillot avec un slogan polémique interdit par la CAF

Donc, les Algériens refusent que les Marocains évoluent au stade du 5 juillet avec ce maillot qui comporte « un slogan politique », comme le clament tous les textes et règlements sportifs dans le monde. Mais dans des échanges express avec les représentants de la CAF, les joueurs du club marocain sont autorisés à jouer avec le maillot controversé.

Mais les responsables algériens insistent sur la non-conformité du maillot du RS Berkane, que ce soit avec les textes de la CAF ou ceux de la FIFA. Et c’est ce qui les a amené à saisir aussitôt l’Instance mondiale afin qu’elle empêche le port du maillot qui viole ses textes et même les résolutions des Nations unies.

En attendant que la FIFA se prononce, les deux parties campent sur leurs positions. Au moment où la CAF demande à la FAF de trouver une solution à ce litige, les dirigeants du RS Berkane refusent de jouer sans leur maillot contesté et ceux de l’USM Alger s’opposent à un match si ce même maillot est utilisé. En d’autres termes, le match risque d’être annulé.