Mohamed Amoura, la catastrophe

L’attaquant international algérien et son club de la Royale Union Saint-Gilloise, Mohamed Amoura vivent une véritable catastrophe depuis le début des Champions’ playoffs de la Jupiler Pro League de football. Alors qu’ils ont dominé le championnat classique de bout en bout, ils sont comme hypnotisés au lancement des playoffs, semblant même aller vers la perte du titre de champions de Belgique.

En effet, l’Union Saint-Gilloise n’arrive plus à gagner en championnat alors qu’elle a entamé la dernière ligne droite d’une compétition dominée depuis le début de saison. Pire encore, ils ne se contentent pas de ne pas gagner, ils n’enregistrent que des défaites au goût très amer pour l’Algérien Mohamed Amoura et ses coéquipiers.

Amoura et son équipe n’y arrivent plus

En fait, quatre matchs ont été joués depuis la clôture de la phase classique du championnat de Belgique et le début des Champions’ playoffs. Et sur les 12 points que Mohamed Amoura et l’Union Saint-Gilloise pouvaient engranger, ils ont réussi la prouesse de ne remporter aucun point, soit quatre défaites de suite.

D’ailleurs, ces quatre déconvenues d’affilée ont fait perdre à Mohamed Amoura et à son équipe la première place du classement qu’ils ont occupée depuis le début de saison. En effet, la Royale Union Saint-Gilloise a dégringolé très vite vers la 3e place du classement de la Jupiler Pro League.

Pire encore, Mohamed Amoura et ses coéquipiers ont trois points de retard sur le nouveau leader du championnat de Belgique, en l’occurrence le RSC Anderlecht qui compte 38 points à son compteur et 2 de plus que son poursuivant immédiat, le Club Brugge. Donc, si les Saint-Gillois ne profite pas des deux prochains matchs face à Antwerp (mal classée et mal en point), Mohamed Amoura et son équipe n’auront aucune chance de rattraper leur retard puisqu’il ne leur restera que des matchs à énormes enjeux face à Anderlecht et au Club Brugge.