Les Wolves fixent un prix collosal pour Aït Nouri

Rayan Aït Nouri

Le latéral gauche de l’équipe d’Algérie et des Wolverhampton Wanderers, Rayan Aït Nouri, revient aux devants de la scène avec une nouvelle information à propos de son probable transfert cet été. Si l’on sait clairement quels sont les clubs qui le convoitent parmi les plus grands clubs de Premier League, ce n’est pas le cas pour le prix que fixent les Wolves pour sa libération.

En effet, différents chiffres ont circulé à propos de la somme à débourser pour les clubs qui voudraient s’offrir les services de l’Algérien Rayan Aït Nouri. Le premier chiffre à sortir dans les médias et les réseaux sociaux était 50 millions d’euros que les dirigeants de Wolverhampton exigeraient pour accepter de vendre le défenseur à fort potentiel offensif algérien, avant que n’apparaisse le chiffre de 30 millions d’euros, et ce, dans certains médias britanniques.

Un nouveau prix pour Rayan Aït Nouri

Mais cette semaine, un nouveau chiffre a fait son apparition du côté de la Turquie. C’est l’œuvre d’un journaliste spécialisé dans les transferts de joueurs et autres informations mercato, en l’occurrence Ekrem Konur qui a déjà annoncé des infos sur des joueurs algériens, à l’instar de Youcef Atal qui évolue dans son pays.

Selon le journaliste en question, les dirigeants des Wolves ne semblent pas vouloir accepter de libérer Rayan Aït Nouri pour moins de 55 millions d’euros. « Les Wolves envisagent d’écouter les offres supérieures à 55 millions d’euros pour l’arrière gauche algérien de 22 ans Rayan Aït Nouri », a en effet affirmé dans un tweet le journaliste turc Ekrem Konur.

 

Cela fait quelques semaines que l’on parle de l’intérêt porté pour l’Algérien Rayan Aït Nouri par trois des meilleurs clubs de Premier League, à savoir Liverpool, Manchester City et Arsenal. Selon des comptes rendus de la presse anglaise, les Skyblues sont plus offensifs, notamment parce que Pep Guardiola qui considère le joueur algérien comme la pièce qui manque à son dispositif. A un certain moment, l’on a même dit que le coach espagnol aurait encouragé les dirigeants de City de proposer 70 millions pour le chiper à Liverpool et Arsenal.