Yacine Adli, la terrible fin ?

Yacine Adli, le milieu de terrain franco-algérien du Milan AC, a fait parler de lui ces derniers jours. Après la défaite cuisante du club face à l’Inter Milan lors du derby de la Madonnina, Adli a exprimé son mécontentement envers la direction milanaise, remettant en question son avenir au sein du club lombard.

Dans des propos relayés par la presse, Adli s’en est clairement pris à ses coéquipiers. « Si le club veut vraiment gagner des matchs et remporter le titre, nous devons avoir une équipe solide et recruter des joueurs de qualité », dit-il. Un message fort à l’attention de ses dirigeants, mais qui remet en question les qualités de ses coéquipiers.

Le milieu de terrain de 23 ans a également évoqué l’avenir du club : « Les projets se construisent sur plusieurs années et le nôtre est encore loin d’être accompli, mais nous devons faire plus, beaucoup plus que cela ». Des paroles qui laissent entrevoir une certaine frustration de la part du joueur, qui semble douter de la capacité du Milan à rivaliser avec les meilleures équipes d’Italie et d’Europe.

Adli a piqué une colère noire lors du derby

Lors du derby face à l’Inter, Adli a même piqué une colère noire après son remplacement, allant jusqu’à casser la glacière d’eau. Un geste qui témoigne de son état d’esprit actuel et de son tempérament qui ne plait pas du tout au sein du club milanais.

En interne, le geste de Yacine Adli et ses propos n’ont pas été du gout des joueurs et des dirigeants milanais. Un joueur qui n’a même pas sa place de titulaire au sein du club ne devrait pas s’attaquer directement à ses coéquipiers et remettre en cause leurs capacités.  Les dirigeants du club devraient tenir une réunion avec le joueur pour l’interpeller sur son geste. Une sanction est attendue vu la gravité des propos et de son comportement. On parle même d’un possible transfert du milieu de terrain dès l’été prochain en raison de son niveau moyen et de son comportement jugé non-professionnel.