Saïd Benrahma, la grosse remise en question

Saïd Benrahma

Saïd Benrahma, l’international algérien, est au centre d’une grosse remise en question suite à ses performances décevantes depuis son arrivée à l’Olympique lyonnais lors du mercato hivernal.

Arrivé à Lyon le lendemain de la clôture du mercato hivernal après avoir obtenu une autorisation spéciale de la FIFA en raison du retard de West Ham United à transmettre ses documents au Système de Correspondance des Transferts (TMS), Saïd Benrahma n’a pas su s’imposer comme un élément clé du dispositif lyonnais.

Doté d’une clause libératoire de 22 millions d’euros dans son contrat de prêt, l’option d’achat définitif par l’Olympique lyonnais à la fin de la saison 2023-2024 semble de plus en plus improbable. Les critiques envers Saïd Benrahma se font de plus en plus virulentes en France, notamment suite à la diffusion d’extraits du programme « Tant qu’il y aura des Gones » sur la chaîne officielle de l’Olympique lyonnais.

Plusieurs supporters ont exprimé leur mécontentement quant au style de jeu de Benrahma, le qualifiant de « mécanique et stérile », soulignant son incapacité à concrétiser ses actions. Nicolas Puydebois, ancien gardien de but de l’Olympique lyonnais et analyste du programme, a abondé dans le même sens, regrettant le manque d’efficacité et d’impact de Saïd Benrahma sur le terrain, malgré ses qualités intrinsèques.

Le bilan mitigé de Saïd Benrahma

Avec un seul but et deux passes décisives en onze matchs toutes compétitions confondues, le bilan de Saïd Benrahma à l’Olympique lyonnais est loin d’être convaincant. Sa valeur sur le marché des transferts reste néanmoins estimée à 22 millions d’euros, selon Transfermarkt, et son contrat avec West Ham United court jusqu’à l’été 2026.

Malgré ses prestations tout juste moyennes à Lyon, Saïd Benrahma conserve un certain potentiel et une valeur marchande intéressante. Son avenir reste incertain, mais il a l’occasion de se relancer et de démontrer ses qualités lors des prochains matchs pour gagner sa chance de rester à Lyon.