CAN 2025 au Maroc : L’Algérie prête à prendre une décision radicale ?

CAN 2025 Maroc

La scandaleuse affaire de la RS Berkane et son maillot controversé qui a abouti à une décision tout aussi scandaleuse de la Confédération africaine de football (CAF) qui a sanctionné l’USM Alger, pourrait avoir de graves conséquences à l’avenir, si l’on croit des rumeurs de plus en plus insistantes sur les responsables algériens et leur volonté d’effectuer un coup d’éclat qui surprendra tout son monde.

En effet, des rumeurs circulent depuis jeudi matin sur une volonté de l’Algérie de boycotter la phase finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2025) qui se tiendra au Maroc. Cette option intervient au lendemain de la décision surprenante de la CAF qui a sanctionné le club algérois de l’USMA à un moment où ce sont les Marocains de la RS Berkane qui envisageaient de transgresser les textes et règlements de la CAF et de la FIFA.

Selon ces mêmes rumeurs, les dirigeants de la Fédération algérienne de football (FAF) n’ont pas encore pris une décision définitivement sur la question de se rendre au Maroc ou non pour la CAN 2025. Ils attendent plutôt la suite des événements dans l’affaire du maillot « politisé » de la RS Berkane puisque les Algériens ne comptent pas se taire devant la décision de l’Instance africaine qui a fait preuve d’un parti pris flagrant dans cette affaire.

La participation de l’Algérie à la CAN 2025 liée à la décision du TAS

En effet, la direction de l’USM Alger a décidé de faire recours contre la décision de la CAF qui sanctionne le club algérien d’une défaite sur tapis vert (0-3) pour le match non-joué à Alger pour le compte de la demi-finale aller de la Coupe de la Confédération (CAF). C’est le Tribunal arbitral du sport (TAS) de Lausanne qui va devoir se prononcer puisqu’il a été saisi par l’Algérie dans cette affaire.

Et si l’on croit ces rumeurs, c’est la suite que réservera le TAS à cette affaire scandaleuse qui déterminera la position de l’Algérie dans cette CAN 2025. L’Algérie sera fort probablement absente lors du prochain tournoi africain. Cependant, les mêmes rumeurs ne disent pas si l’Algérie participera aux éliminatoires pour donner une chance à un règlement acceptable de ce litige ou renoncera carrément à toutes les phases de qualification.