Face à l’Algérie, le Maroc renonce finalement à sa carte controversée

La sélection féminine U17 de l’Algérie se trouve actuellement dans la ville marocaine de Berkane où elle affrontera ce vendredi soir la sélection marocaine dans le cadre de l’avant-dernier tour des éliminatoires de la Coupe du monde féminine des moins de 17 ans. A la veille de cette nouvelle empoignade entre les deux nations, le Maroc a pris une décision lors de la réunion technique tenu jeudi.

En effet, la Fédération royale marocaine de football (FRMF) a fait savoir sa nouvelle position sur le maillot controversé floqué d’une carte du Maroc incluant les territoires du Sahara occidental. Une carte que les Algériens considèrent comme un slogan politique que les textes et règlements de la CAF et de la FIFA interdisent expressément, alors que les Marocains de la RS Berkane voulaient jouer avec face à l’USM Alger lors de la demi-finale de la Coupe de la Confédération.

Le Maroc n’affichera pas sa fameuse carte

Donc, à l’occasion de cette rencontre entrant dans le cadre du mondial féminin des U17, le Maroc a renoncé à afficher la carte controversée. Ce qui était prévisible, car la FRMF et son président Fouzi Lekjaa sont conscients que la CAF qu’ils contrôlent totalement et la FIFA sont deux entités différentes.

 

En fait, Lekjaa sait que même avec des amis au sein de l’Instance présidée par Gianni Infantino, il ne peut pas se permettre de violer les lois du jeu. Surtout pas de façon aussi flagrante que lors de cette rencontre entre la RSB et l’USMA. C’est dire que l’omnipotence a des limites, même quand on est un homme puissant.

Pour rappel, le match entre les sélections du Maroc et de l’Algérie aura lieu au stade municipal de Berkane, non loin de l’aéroport d’Oujda et même de la frontière algérienne. Ce match aller se jouera à 20h00, heure locale et algérienne, (21h00 en France) alors que le match retour est programmé pour le vendredi 17 mai à 17h30 dans la capitale algérienne.