La décision de Petkovic pour les cadres de l’Algérie

L’équipe d’Algerie se prépare à disputer deux matchs importants pour son avenir dans les éliminatoires de la Coupe du Monde 2026. En juin prochain, les Fennecs accueilleront la Guinée le 6 juin, puis se rendront en Ouganda le 10 juin pour les troisième et quatrième journées des éliminatoires.

Ces deux rencontres sont cruciales pour l’équipe et son nouveau sélectionneur, Vladimir Petkovic, qui a la lourde tâche de les mener vers la qualification. Ce prochain rassemblement sera le deuxième sous la houlette de Petkovic, après un tournoi amical en mars dernier. Si ce dernier a permis de tester de nouveaux joueurs et d’évaluer leur potentiel, les enjeux des matchs à venir sont d’une tout autre ampleur.

L’Algérie doit impérativement remporter ces deux confrontations pour renforcer ses chances dans la course à la qualification pour la Coupe du Monde. Le sélectionneur national a certainement tiré des leçons précieuses du tournoi amical, notamment en ce qui concerne les performances des nouvelles recrues. L’attaque a montré de belles promesses, tandis que la défense a soulevé quelques inquiétudes.

Petkovic pereveligie l’expérience

Pour ces deux matchs déterminants, Petkovic pourrait privilégier un autre plan basé sur un effectif expérimenté, habitué aux exigences des éliminatoires de l’Afrique. Des joueurs comme Youcef Belaïli et Riyad Mahrez, présents dans la liste élargie, ont de fortes chances d’être retenus. Leur expérience et leur leadership seront des atouts décisifs pour l’équipe.

La défense, point faible de l’équipe lors des derniers matchs, devrait se voir renforcée par le retour de joueurs chevronnés. On s’attend à ce que des éléments comme Amine Tougai et Abdelkader Bedrane soient sollicités. Dans l’entrejeu, l’incontournable Ismaël Bennacer, devrait retrouver sa place aux côtés de Nabil Bentaleb et Ramiz Zerrouki ou Houssem Aouar.

Sur le plan offensif, l’Algérie possède des atouts indéniables. Saïd Benrahma, en grande forme avec Lyon, et Belloumi et Gaitane, auteurs de performances prometteuses au Portugal, devraient apporter leur contribution. Belaïli et Mahrez, aux côtés de Yacine Brahimi et Baghdad Bounedjah, sont également attendus pour renforcer l’arsenal offensif des Fennecs.