Ce point de discorde entre Mahrez et son entraîneur

Depuis quelques semaines, des rumeurs de conflit entre Riyad Mahrez et son entraîneur en club, Matthias Jaissle, circulent dans les médias. Ces tensions dont l’origine serait des divergences sur la tactique de jeu, ont connu un pic lors du match contre Al-Shabab le 13 mai dernier.

Selon des sources proches du club, Riyad Mahrez reprocherait à Jaissle sa stratégie jugée trop prudente et trop défensive. Ce style de jeu, à l’opposé de l’approche offensive qu’il privilégiait à Manchester City, affecterait les performances de l’international algérien et l’empêcherait d’exprimer pleinement son talent.

D’ailleurs, le mécontentement de Mahrez ne serait pas un cas isolé. D’autres joueurs d’Al-Ahli, comme Firmino et Saint Maximin partageraient son désaccord avec les choix tactiques de Jaissle, ce qui aurait un impact négatif sur le moral et les performances de l’équipe de la ville de Djeddah.

Jaissle sur le départ

Les tensions ont atteint leur apogée lors du match contre Al-Shabab, lorsque Mahrez a été remplacé à la 77e minute, ce qui a provoqué son mécontentement. Il a quitté le terrain sans serrer la main de son entraîneur et a même contesté la décision en s’adressant directement à lui.

Il faut dire que malgré les critiques et les tensions, Mahrez reste l’un des joueurs les plus performants d’Al-Ahli cette saison. Avec 11 buts et 14 passes décisives en championnat, il est le deuxième meilleur buteur et le meilleur passeur de l’équipe. Son impact est fort, puisqu’il a été directement impliqué dans 24 des 64 buts marqués par Al-Ahli cette saison.

L’avenir de l’entraîneur allemand est incertain à Al Ahli. Plusieurs cadres de l’équipe ne sont pas satisfaits de son travail et espèrent un autre entraineur la saison prochaine. La direction d’Al Ahli n’est pas prête à renouveler à confiance en Jaissle dont les résultats sont loin de ceux espérés.