La carte du Maroc pour provoquer l’Algérie n’aura servi à rien…

RS Berkane - USM Alger - Coupe de la Confédération (CAF)

L’équipe marocaine de la RS Berkane, à l’origine du scandale des maillots politiques ayant engendré l’annulation des matchs de demi-finale de la Coupe de la Confédération face aux Algériens de l’USM Alger, a été battu en finale retour par les Egyptiens de Zamalek qui décrochent, de ce fait, le sacre africain pour la 12e fois de leur histoire.

En effet, l’équipe de Zamalek a battu la RSB au stade international du Caire par la plus petite des marges (1-0). Un but inscrit par Ahmed Hamdi à la 23e minute de jeu. Un but suffisant pour les Cairotes qui bénéficient de l’avantage du but inscrit à l’extérieur, et ce, grâce au score du match aller joué dans la ville marocaine de Berkane et remporté par les Marocains par 2 buts à 1.

Il importe de signaler que l’équipe de la RS Berkane a évolué encore une fois avec le maillot controversé, celui floqué de la carte du Maroc incluant illégalement les territoires du Sahara occidental. Une carte illégal dans la mesure où elle est considérée comme un slogan politique interdit par les textes et règlements de la CAF, de la FIFA et de toutes organisations du sport mondial.

Coup dur pour Lekjaa

Il est étrange que cette violation flagrante de la réglementation n’ait pas été dénoncée par les Egyptiens de Zamalek et de la Fédération. Cela renforce l’omnipotence de Fouzi Lekjaa au sein d’une Confédération africaine de football (CAF) complètement discréditée par son parti pris. Mais cela isole aussi l’action de l’Algérie et la Fédération algérienne de football (FAF) qui visent à assainir le fonctionnement de l’Instance footballistique africaine et développer le football sur le continent noir.