Algérie : Le terrible aveu de la CAF en coulisses sur l’affaire de Berkane

En marge du 74e congrès de la FIFA à Bangkok, la FAF a marqué un coup d’éclat en dénonçant les dysfonctionnements au sein de la Confédération africaine de football (CAF). La prise de position de l’Algérie a mis la pression sur le président de la CAF, Patrice Motsepe, qui a finalement reconnu en coulisses les erreurs commises par l’instance qu’il dirige.  

Le président de la Fédération algérienne de football, Walid Sadi, n’a pas mâché ses mots pour pointer du doigt les manquements graves de la CAF, notamment lors des demi-finales de la Coupe de la CAF. La décision d’autoriser les maillots de l’équipe de la Renaissance de Berkane, arborant des symboles politiques, a été particulièrement choquante pour la FAF. Cette décision bafoue les principes de fair-play et les règlements de la FIFA.

La CAF reconnaît son erreur

Face à la pression exercée par la FAF, le président de la CAF, Patrice Motsepe, a reconnu les erreurs commises par son organisation. Il a promis de prendre des mesures correctives et d’aligner les règlements de la CAF sur ceux de la FIFA dès la prochaine saison. Cette reconnaissance constitue une première étape importante vers une réforme profonde de la CAF.

La FAF plaide pour plus de représentativité au sein de la CAF

La FAF a également plaidé pour une représentation algérienne plus importante au sein des instances de la CAF. L’absence d’Algériens dans les comités de la CAF est jugée inacceptable par la FAF, compte tenu du poids et de l’importance de l’Algérie dans le football africain. Patrice Motsepe s’est engagé à examiner cette question et à intégrer des compétences algériennes dans les différentes commissions de la CAF.

La FAF a également remporté une victoire tactique en contestant la nomination de l’arbitre gabonais Pierre Ghislain Atcho pour le match Algérie-Guinée. La réaction rapide de la FIFA, qui a remplacé Atcho par l’arbitre éthiopien Bamlak Tessema, a montré que les préoccupations de la FAF étaient prises au sérieux.