Grande nouvelle pour Djamel Belmadi

L’ex-sélectionneur national Djamel Belmadi n’a pas encore trouvé une équipe à diriger, depuis son limogeage en janvier 2024 de la barre technique de l’équipe d’Algérie. Il est parfois annoncé du côté d’un club ou d’une sélection, et dans certains cas, l’on a annonce la convoitise dont il ferait l’objet de certaines équipes. Cette fois-ci, c’est un club saoudien que l’on dit intéressé par les services du champion d’Afrique 2019.

Il est vrai que quand la communication vient à manquer, les supputations et autres spéculations prennent place. Cela touche tous les intervenants dans le monde du football, que ce soit des joueurs, des entraîneurs ou des dirigeants de fédérations et de clubs. Naturellement, les Algériens ne sont pas épargnés par ce genre d’informations, et c’est encore une fois le cas pour Djamel Belmadi.

Al Ahli veut Djamel Belmadi

En effet, selon le journal sportif El Heddaf, le club saoudien d’Al Ahli de Djeddah serait intéressé par le profil de Djamel Belmadi, surtout que ses dirigeants ne sont pas satisfaits du travail effectué par le coach actuel de l’équipe. L’on ne sait pas encore si les dirigeants du club saoudien ou ceux du fonds d’investissement qui s’occupe généralement de recruter les joueurs et les techniciens étrangers, ont pris contact avec le technicien algérien ou c’est juste une volonté exprimée en privé.

 

En tout état de cause, si Al Ahli de Djeddah arrive à engager l’ex-sélectionneur algérien Djamel Belmadi, il y retrouvera le capitaine des Fennecs, Riyad Mahrez, qui s’y trouve depuis une saison déjà. Ils feront la paire au sein du club saoudien. Mieux encore, il se pourrait qu’il y ait un trio algérien au sein du club de Djeddah, puisque le même média affirme que l’attaquant algérien, Yacine Brahimi serait en pourparlers avec Al Ahli pour un éventuel engagement. A moins que les relations tumultueuses entre lui et Belmadi ne fassent capoter l’un des deux recrutements.