Mahrez met fin à la rumeur

Riyad Mahrez, joueur d’Al-Ahli en Arabie Saoudite, se retrouve au centre d’une nouvelle polémique suite à des informations faisant état de tensions avec son entraîneur et d’une possible sanction.

Des sources proches du club affirment que Mahrez aurait accusé un retard à l’entraînement, ce qui lui aurait valu une réprimande de la part de son entraîneur allemand, Matthias Jaissle. La sanction aurait pris la forme d’une exclusion du groupe pour un match, alimentant les rumeurs de malaise entre le joueur et le staff technique.

Face à ces allégations, Mahrez n’a pas mâché ses mots. Lors d’une interview avec un journaliste local, il a fermement démenti les accusations, qualifiant les rumeurs de pure invention. Il a souligné que les questions internes au club devaient rester confidentielles et a refusé de commenter davantage.

À la question s’il a été sanctionné par son entraineur, Mahrez a répondu : « Quel est cette question, que crois-tu que je vais te dire ? Oui, j’ai été en retard pour les entraînements, même si j’étais en retard pour les entraînements, cela restera entre nous. Mais je n’ai jamais entendu parler de cette histoire, s’il te plaît. »

Mahrez nie les rumeurs

Si Mahrez nie les rumeurs de sanction, il est indéniable que ses relations avec Jaissle se sont détériorées ces derniers mois. Des sources au sein du club ont révélé des frictions, notamment sur les choix tactiques du coach. Cette tension semble toutefois s’être apaisée pour le moment, les deux parties ayant choisi de se concentrer sur les objectifs du club.

Malgré les turbulences en dehors du terrain, Mahrez continue de briller sur la pelouse. Lors du dernier match contre Abha, l’international algérien a été l’un des grands artisans de la victoire d’Al-Ahli (5-1), inscrivant un but et délivrant une passe décisive. Cette performance porte son total à 11 buts et 13 passes décisives en championnat.