Enfin une bonne nouvelle pour Petkovic

A quelques jours du début du stage de l’équipe nationale, Vladimir Petkovic a reçu une bonne nouvelle. Le retour à la compétition d’Aissa Mandi a soulagé le sélectionneur des verts, à court de solutions dans l’axe central.

Aïssa Mandi a connu une saison en dents de scie avec Villareal. Après une longue période d’absence sur les terrains, il a effectué une solide performance lors de la dernière journée de Liga. Mandi a retrouvé sa place de titulaire lors du match nul 1-1 face à Osasuna, son premier match en intégralité depuis plusieurs mois. Cette titularisation, tardive mais importante, a permis au joueur de retrouver la compétition au bon moment.

Ce retour en forme de Mandi tombe à point nommé pour le sélectionneur algérien, Vladimir Petkovic, qui prépare activement les prochaines échéances internationales. L’Algérie affrontera la Guinée et l’Ouganda les 6 et 10 juin prochains dans le cadre des qualifications pour la Coupe du Monde 2026.

Un retour au bon moment

La présence d’un Mandi en forme et expérimenté dans la défense algérienne est une excellente nouvelle pour le sectionneur, qui compte sur son expérience pour stabiliser son arrière-garde, d’autant plus que Ramy Bensebaini sera absent pour blessure.

Il faut dire que la saison de Mandi à Villarreal a été contrastée. Avec seulement 17 titularisations toutes compétitions confondues, le joueur n’a pas eu l’occasion de s’exprimer pleinement. Cette situation contraste avec les saisons précédentes où Mandi était un pilier de l’équipe. Le défenseur de 32 ans, sous contrat jusqu’en 2025, espère retrouver une place plus importante dans le onze de départ la saison prochaine.