Andy Delort vers un club algérien ?

L’international algérien Andy Delort pourrait faire son retour sur les terrains de football après une période d’absence due à des problèmes de santé. Selon des rumeurs persistantes, le champion d’Afrique 2019 serait en discussions avec un club algérien pour un éventuel transfert cet été. 

Andy Delort serait sur le point de reprendre de service. L’ancien joueur de Nice est annoncé au championnat algérien du coté du MC Alger. Cependant, pour l’heure, aucune information officielle n’a été communiquée concernant ce transfert. Les spéculations continuent de circuler, alimentées par l’intérêt des médias et des supporters.

Il est vrai que le MC Alger possède un atout important dans la course au recrutement d’Andy Delort qui est son solide soutien financier. Soutenu par le géant pétrolier Sonatrach, le club algérois dispose des ressources nécessaires pour attirer des joueurs de haut niveau, y compris des internationaux algériens, comme c’est le cas de Belaili, Benlamri et Helaimia.

Le salaire de Delort pose problème

Cependant, le transfert d’Andy Delort s’annonce complexe, notamment en raison de ses exigences salariales. Ayant perçu un salaire de 4 millions d’euros à Umm Salal au Qatar et de 1,4 million d’euros par an au FC Nantes, ses prétentions dépassent largement les capacités financières de la plupart des clubs algériens.

En comparaison, le salaire de Youcef Belaïli, estimé à 900 000 euros par an, reste le plus élevé de l’histoire du championnat algérien. Ce montant, déjà jugé exorbitant, avait suscité une vive polémique. La direction du MC Alger avait dû préciser que le salaire de Belaïli était en partie financé par un sponsor étranger. Les ressources financières limitées des clubs algériens rendent conc, difficile la concurrence avec les salaires proposés en Europe ou dans les pays du Golfe.