Belaïli, l’annonce officielle

L’attaquant international algérien Youcef Belaïli fait encore une fois parler de lui. Il a fait l’objet cette semaine d’une correspondance de la Fédération internationale de football (FIFA) adressée à la Fédération algérienne de football (FAF) à propos de son conflit avec son ancien club d’Al Ahli de Djeddah. Cette correspondance rendue publique par le journaliste Hafid Derradji a fait réagir le club employeur du joueur, le MC Alger qui a publié un communiqué.

En effet, l’Instance présidée par Gianni Infantino a envoyé une missive à la FAF et lui demandé textuellement de suspendre l’ailier gauche de l’équipe d’Algérie et du MCA. Selon le célèbre journaliste de BeIN Sport, cette demande de suspension est liée à une dette que Youcef Belaïli devait payer au club saoudien, et ce, depuis un certain temps déjà. Hafid Derradji a même conclu que le joueur devrait rater le stage des Fennecs du mois de juin.

La dette de Belaïli réglée par le MC Alger

Derradji a même prédit que Youcef Belaïli raterait le match de la finale de la Coupe d’Algérie qui opposera son équipe au CR Belouizdad. D’ailleurs, dès la publication de cette information, les observateurs ont vite conclu que c’était pour cette raison que Youcef Belaïli était absent le jour du match du MC Alger contre la JS Kabylie, à Tizi Ouzou et qu’il devrait rater les autres matchs de championnat.

Mais la publication de Hafid Derradji a vite été suivie d’un communiqué du MC Alger pour apporter des précisions sur cette nouvelle affaire Youcef Belaïli. Un communiqué dans lequel le Mouloudia d’Alger confirme que le club algérois a reçu une correspondance de la FIFA, concernant la situation de leur joueur international vis-à-vis de son ancien club d’Al Ahli et l’amende qui lui a été infligée dans son affaire.

La direction du MC Alger rassure les supporters que le joueur a bel et bien payé l’amende en question et que cette histoire n’a pas besoin d’être amplifiée. Il s’agit, selon l’explication du Mouloudia, d’une petite différence engendrée par le taux de change entre le franc suisse et l’euro. Soit la somme de 370 euros que la direction du club algérois promet de régler dans les 48 heures.