Le message fort d’Aït Nouri à Belmadi

Le jeune international algérien, Rayan Aït Nouri, a récemment adressé un vibrant hommage à son ancien entraîneur, Djamel Belmadi. Le joueur de Wolverhampton a souligné le grand rôle de l’ex sélectionneur des vert et reconnait la part de responsabilité des joueurs dans l’élimination précoce de l’EN lors de la CAN 2024.

Aït Nouri a tenu à souligner les mérites de Belmadi, qu’il considère comme un leader hors pair. « Nous avions une équipe talentueuse avec de grandes compétences, dirigée par un entraîneur exceptionnel aux nombreuses réalisations », a-t-il déclaré dans une interview. Djamel Belmadi est largement reconnu pour avoir mené l’Algérie à la victoire lors de la CAN 2019 et pour avoir réalisé une série historique de 37 matchs sans défaite.

« Il ne faut pas oublier ce que cet entraîneur a accompli avec l’Algérie, notamment la victoire en Coupe d’Afrique des Nations et la série historique d’invincibilité. Ce furent de grandes réalisations, » a rappelé Ait Nouri.

Ait Nouri décharge Belmadi

L’international algérien a évoqué ensuite, son choix de représenter l’Algérie plutôt que la France, une décision intervenue après plusieurs discussions avec Djamel Belmadi.  « J’ai choisi l’Algérie par amour, et les supporters algériens nous soutenaient constamment sur les réseaux sociaux, ce qui m’a poussé à prendre cette décision, » précise-t-il.

Concernant le fiasco de la CAN 2024, le joueur de Wolverhampton a evoqué les conditions climatiques extrêmes auxquelles l’équipe a été confrontée en Côte d’Ivoire. « Je n’avais jamais joué dans une telle chaleur auparavant. Cela a eu un impact négatif sur notre performance, bien que ce ne soit pas une excuse », a-t-il expliqué. Aït Nouri a ensuite assumé sa part de responsabilité dans l’échec collectif. « Nous, en tant que joueurs, portons une grande part de responsabilité dans ce qui s’est passé. Les conditions étaient très difficiles, mais nous devons accepter nos erreurs et avancer », a-t-il ajouté.