Aucun Algérien parmi les footballeurs les plus chers au Monde

Le classement des 100 footballeurs les plus chers au monde, établi par l’Observatoire du football CIES, ne fait mention d’aucun joueur algérien pour la saison 2023-2024. C’est un constat qui reflète la réalité du marché des transferts actuel, où les joueurs algériens peinent à se hisser parmi les plus valorisés.

Cependant, il y a lieu d’espérer pour l’avenir. Rayan Aït-Nouri, défenseur de Wolverhampton occupe la place d’Algérien le mieux classé, avec une valeur estimée à 35 millions actuellement. Son possible transfert cet été dans un grand club de l’Europe lui permettrait de se faire une place parmi les joueurs les plus chers du monde.

Un seul joueur maghrébin figure dans ce top 100. il s’agit du Marocain Brahim Diaz qui a connu une ascension fulgurante sur le marché des transferts. Sa valeur a considérablement augmenté grâce à ses excellentes performances avec le Real Madrid, club avec lequel il a remporté la Liga et atteint la finale de la Ligue des champions. Il se classe désormais à la 43e position du classement, avec une estimation de 76,4 millions d’euros.

Un classement dominé par Bellingham

Par ailleurs, le classement mondial est dominé par de jeunes prodiges comme Jude Bellingham (Real Madrid), Erling Haaland (Manchester City) et Vinicius Junior (Real Madrid). Ces joueurs, âgés de 20 à 22 ans, forment la nouvelle génération de stars du football mondial et affichent des valeurs estimées comprises entre 240,8 et 280,4 millions d’euros.

Il est important de noter que le classement de l’Observatoire du football CIES ne se base pas uniquement sur les performances sportives des joueurs. Il prend également en compte des facteurs tels que l’âge, la durée du contrat, l’impact médiatique et la force économique du club et de la ligue. Ces éléments jouent un rôle dans la détermination de la valeur d’un joueur sur le marché des transferts.