Belaïli sous le feu des critiques

Youcef Belaili, l’attaquant algérien du MC Alger, est sans aucun doute l’un des joueurs les plus talentueux de sa génération. Mais il est aussi l’un des joueurs les plus polémiques du football algérien. L’ancien de l’USMA est encore une fois sous le feux des critiques la part de ses anciens supporters du MC Oran et de sa ville natale.

Face au MC Oran, Belaili a joué un rôle capital en menant son club à une victoire 3-2. Le joueur le plus cher du championnat algérien a marqué deux buts, un coup franc à la 3e minute et un penalty à la 52e minute, et a fait un grand match face à l’équipe de sa ville natale.

Mais c’est la célébration de Belaili après son premier but qui a suscité l’indignation des supporters oranais. Ils ont jugé son comportement inapproprié et provocateur, d’autant plus que le résultat du match n’avait aucune incidence majeure sur le classement final.

Les réseaux sociaux ont rapidement été inondés de critiques sévères. Les supporters de son ancien club ont reproché à Belaili son manque de respect et ont remis en question son attachement à Oran, arguant qu’il n’avait pas laissé de souvenir impérissable lors de ses passages précédents.

Comportement déplacé et antisportif de Belaili ?

Les critiques envers Belaili ne se sont pas limitées à sa célébration. Son attitude agressive durant le match, marquée par des protestations répétées envers l’arbitre et des altercations avec le staff technique adverse, a également été pointée du doigt. Certains y ont vu un comportement déplacé et antisportif, tandis que d’autres ont défendu Belaili, arguant que son engagement et sa combativité étaient simplement l’expression de son professionnalisme et de son esprit de compétition, d’autant plus qu’il était en lice pour le titre de meilleur buteur du championnat.

Né à Oran le 14 mars 1992, Belaili a débuté sa carrière professionnelle au MC Oran, où il a joué pendant deux saisons (2010-2012). C’est cependant en dehors de son club formateur qu’il a connu ses plus grands succès. Avec l’Espérance de Tunis, il a remporté plusieurs titres, dont le championnat tunisien à quatre reprises et la Ligue des champions de la CAF deux fois consécutivement en 2018 et 2019. En Algérie, il a également brillé avec l’USM Alger et, plus récemment, avec le MC Alger.