Le faux président de la FAF finit en justice

La Fédération algérienne de football (FAF) a réagi aux rumeurs concernant la résiliation du contrat de Vladimir Petkovic, l’entraîneur principal de l’équipe nationale. L’instance footballistique a démenti ces informations et a annoncé le dépôt d’une plainte.

Dans un communiqué publié samedi 22 juin, sur son site officiel, la FAF a exprimé son indignation face aux campagnes de diffamation dirigées contre l’équipe nationale. La Fédération a dénoncé l’utilisation de faux comptes sur les réseaux sociaux pour propager des rumeurs, soulignant que ces actions visaient à déstabiliser l’équipe à un moment où elle commençait à retrouver sa stabilité et ses performances.

« La Fédération algérienne de football dénonce la malheureuse campagne de dénigrement orchestrée contre l’équipe nationale usant de faux comptes sur les réseaux sociaux pour mener leur hideuse propagande à des fins inavouées », indique le communiqué.

La FAF saisit la justice

La Fédération a également rassuré les supporters de l’équipe nationale en affirmant que Vladimir Petkovic bénéficiait de la confiance totale de la FAF. « La Fédération Algérienne de Football rassure les fans de l’équipe nationale que le staff conduit par le sélectionneur national, M. Vladimir Petkovic a toute la confiance de l’instance fédérale et le soutiendra jusqu’au bout pour l’aider à atteindre les objectifs tracés », a ajouté la FAF dans son communiqué.

La FAF précise à la fin, qu’elle « ne ménagera aucun effort pour préserver la stabilité de l’équipe nationale et poursuivra en justice l’auteur du faux compte ». À noter que le faux compte sur X (anciennement Twitter) porte le nom du président de l’instance, Walid Sadi. Il est à l’origine de la publication du faux communiqué annonçant le limogeage de Vladimir Petkovic. 

La FAF soutient Petkovic

Depuis son arrivée, Vladimir Petkovic a dirigé l’équipe nationale algérienne lors de quatre rencontres, enregistrant deux victoires, un match nul et une défaite. Cependant, ses décisions, notamment l’exclusion de stars comme Riyad Mahrez, Islam Slimani et Youcef Belaïli, ont suscité des controverses et des débats quant à leur avenir sous sa direction.

Les résultats mitigés de Petkovic jusqu’à présent notamment la défaite à domicile face à la Guinée, ont alimenté les spéculations sur son avenir à la tête de l’équipe nationale. Néanmoins, la FAF a clairement exprimé son soutien indéfectible à l’entraîneur, soulignant que le processus de reconstruction de l’équipe nécessitait du temps et de la patience.