Voici le vrai salaire de Gaya Merbah à la JS Kabylie

Le mercato estival 2024 en Algérie a propulsé le nouveau gardien de but de la JS Kabylie, au cœur d’une vive controverse salariale. Selon plusieurs sources médiatiques, Gaya Merbah devrait percevoir le plus gros salaire de l’histoire du championnat algérien jamais donné à un gardien de but.

En effet, depuis la signature du natif de Tadmait à la JS Kabylie pour 5 ans, une vive polémique a enflé concernant son salaire. Plusieurs médias ont avancé le chiffre de 700 millions de centimes ou 650 millions de centimes par mois. Une mensualité jamais perçue par un gardien de but du championnat algérien.

Cependant, des sources proches de la direction de la JS Kabylie nous affirment que le salaire mensuel de Gaya Merbah ne dépasse pas 450 millions de centimes, soit un montant inférieur à 30 000 euros au taux officiel. Un montant conséquent, certes, mais inférieur aux 700 millions de centimes (environ 47 000 euros) évoqués par certains médias. Néanmoins, même ce chiffre de 450 millions de centimes reste élevé pour le contexte du championnat algérien, surtout pour un gardien de but qui n’a disputé aucun match avec l’équipe nationale A.

Merbah, un salaire XXL

Pour mieux appréhender l’ampleur du salaire de Merbah, il est utile de le comparer à ceux d’autres joueurs de renom en Algérie. Youcef Belaïli, par exemple, touche environ 740 par mois au MC Alger, tandis que Raïs M’Bolhi gagne environ 600 euros par mois au CR Belouizdad. Si le salaire de Merbah est moins élevé, il n’en demeure pas moins l’un des plus importants de l’histoire du championnat algérien.

La nouvelle direction du club kabyle, menée par Ould Ali El Hadi et Hakim Medane, semble déterminée à bâtir une équipe compétitive en recrutant des joueurs expérimentés, souvent à des coûts élevés. Cette stratégie ambitieuse pourrait cependant avoir des répercussions importantes sur les finances du club, même si Mobilis, principal actionnaire, contribue substantiellement à son budget.