Belmadi a une offre inattendue entre les mains

Djamel Belmadi, l’ancien sélectionneur de l’équipe nationale algérienne aurait trouvé un nouveau club. Annoncé en Arabie saoudite, à l’Olympique de Marseille ou même en Tunisie, le champion d’Afrique 2019 aura finalement, aurait reçu une offre inattendue.

Après son départ de la sélection en janvier dernier, des rumeurs persistantes le liaient à un possible retour à Al Duhail. Belmadi a été même annoncé candidat pour prendre la tête de la barre technique de l’Olympique de Marseille ou de la sélection tunisienne. Finalement, c’est du coté d’Al-Shamal, club de première division du Qatar, qu’il devra atterrir.

Selon des sources médiatiques, Djamel Belmadi serait sur le point de s’engager avec Al-Shamal qui vise à se hisser parmi les cadors du championnat local. L’arrivée du technicien algérien à la tête de l’équipe serait un atout majeur pour le club, qui espère ainsi profiter de son expérience et de son palmarès pour atteindre ses objectifs.

Si le transfert se concrétise, Djamel Belmadi aura l’occasion de retrouver un visage familier au sein d’Al-Shamal : Baghdad Bounedjah. L’attaquant algérien, qui a récemment quitté Al-Sadd pour rejoindre le club qatari, a évolué sous les ordres de Belmadi en sélection nationale, notamment lors de la victoire historique en Coupe d’Afrique des Nations en 2019. Cette collaboration pourrait s’avérer judicieuse pour Al-Shamal, qui bénéficierait ainsi de la complicité gagnante du duo algérien.

Belmadi devra régler sa situation avec la FAF

Mais avant de s’engager avec le club qatari, Djamel Belmadi devra d’abord régler certains détails contractuels avec la Fédération algérienne de football. Son départ de la sélection nationale n’a pas été entièrement officialisé, ce qui nécessite la résiliation officielle de son contrat avant la signature d’un autre engagement.

D’ailleurs, Djamel Belmadi a récemment passé quelques jours en Algérie. Certaines sources ont affirmé qu’il avait rencontré des responsables de la FAF pour discuter de la résiliation de son contrat. Cette démarche prouve que le technicien algérien a trouvé une nouveau chalenge.