Hafid Derradji annonce la date de l’inauguration du nouveau stade de Tizi Ouzou

Nouveau stade de Tizi Ouzou

Après des années d’attente, le nouveau stade de Tizi Ouzou, baptisé du nom du moudjahid Hocine Aït Ahmed, sera enfin inauguré le 5 juillet 2024, jour symbolique du 62ème anniversaire de l’indépendance de l’Algérie. C’est ce qu’a révélé le journaliste sportif Hafid Derradji, dans un post sur X.

Le journaliste de la chaine beIN Sports affirme que le nouveau stade de Tizi Ouzou sera inauguré par le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, le 5 juillet prochain. Cette réalisation d’envergure permettra à la ville et à la région de se doter d’une infrastructure sportive de classe internationale.

« Après les stades Nelson Mandela de Baraki et Douéra à Alger, et le stade Miloud Hadefi à Oran, le stade Houcine Aït Ahmed à Tizi Ouzou, l’un des plus beaux stades d’Afrique, sera inauguré à l’occasion du 5 juillet, jour de la fête de l’indépendance, » a écrit le journaliste algérien.

Un stade aux normes internationales

D’une capacité de 50 000 places, le nouveau stade Hocine Aït Ahmed répond aux normes FIFA les plus exigeantes. Il offre aux spectateurs un confort optimal grâce à ses deux niveaux de gradins, ses accès facilités pour les personnes à mobilité réduite et ses deux écrans géants garantissant une visibilité parfaite depuis n’importe quel siège.

Le stade est doté d’équipements de pointe qui en font une véritable référence en matière d’infrastructures sportives. Plus de 20 salons VIP, des emplacements dédiés aux caméras de télévision et de hors-jeu, un fossé pour la sécurité des spectateurs, des espaces de restauration et de presse haut de gamme, ainsi qu’une aire de stationnement de 4500 places font de ce stade, l’un des meilleurs en Afrique.

Outre le stade de football, le complexe Hocine Aït Ahmed comprend deux terrains d’entraînement, dont un équipé pour l’athlétisme. Cette configuration polyvalente de l’infrastructure permettra d’accueillir des événements sportifs et culturels variés. Ce stade permettra à l’Algérie de disposer d’une infrastructure sportive de premier plan pour accueillir des événements sportifs internationaux.