En fin de contrat avec le FC Porto, l’OM ne lâche pas Brahimi

0
240

 

Une nouvelle fois, Yacine Brahimi a réalisé une saison pleine avec sa formation du FC Porto. A deux journées de la fin du championnat et une finale de Coupe du Portugal encore à jouer, l’ancien Rennais comptabilise jusque-là 13 buts inscrits et 9 passes décisives délivrées toutes compétitions confondues (47 matchs en tout). Alors qu’il arrive au terme de son contrat, le joueur ne semble pas vraiment pressé pour autant de choisir sa future destination en dépit de l’insistance de ses dirigeants, qui depuis plusieurs mois maintenant, lui proposent de prolonger son bail. Brahimi est plus concentré sur sa fin de saison et n’envisage pas encore de se fixer au sujet de son avenir, d’autant plus que ses exigences financières n’ont pas été satisfaites par sa direction (la presse portugaise assure que Brahimi veut un salaire de 2 millions d’euros annuel). Face à cette situation, plusieurs clubs européens songent à profiter de l’occasion pour chiper l’international algérien. Des clubs comme Arsenal, Everton, Newcastle, le Milan AC et d’autres encore se sont déjà mis sur les rangs en prenant attache avec son agent. Evidemment, le clan Brahimi attend de recevoir toutes les bonnes offres avant de prendre une décision. Celle-ci pourrait intervenir avant l’entame de la prochaine Coupe d’Afrique des Nations, prévue le 21 juin en Egypte. Hier, le quotidien sportif portugais A Bola assurait que l’Olympique de Marseille tient toujours à Brahimi et envisage de lui proposer un contrat très intéressant.
La situation contractuelle de l’Algérien motive l’OM
Comme tout le monde le sait, la santé financière de l’Olympique de Marseille est assez critique. Le club n’a pas assez d’argent pour espérer réaliser un mercato qualitatif. En ce sens et selon la presse française, une grosse purge va avoir lieu cet été, puisque pas mal de joueurs cadres vont être vendues pour renflouer les caisses. Et pour les remplacer, la direction olympienne compte cibler des joueurs de valeur, mais qui ne vont pas coûter une blinde. Le fait que Yacine Brahimi arrive au terme de son contrat avec le FC Porto motive le club phocéen à tout faire pour le recruter et devancer les autres concurrents. Il n’y aura pas d’indemnités de transfert à négocier, mais juste la prime à la signature plus le salaire.
Yacine n’est pas contre un retour en France
Même si le rêve de Brahimi est d’évoluer en Premier League où il a plusieurs offres, il n’empêche qu’une expérience à l’Olympique de Marseille ne serait pas de refus. Le joueur n’est pas contre l’idée de revenir en France (il a joué à Rennes et Clermont) et évoluer sous les couleurs de l’OM, un club très populaire et très aimé par les Algériens.
Il veut quitter le FC Porto par la grande porte
Alors que son départ du FC Porto en fin de saison est quasiment acté (sauf revirement de situation), Yacine Brahimi veut partir la tête haute et boucler les quatre ans qu’il a passés au club de la meilleure des manières. Pour cela, il veut guider son équipe à conserver le titre de champion même si la tâche s’annonce extrêmement difficile (Porto compte 2 points de retard sur Benfica à deux journées de la fin). Aussi, il y aura la finale de la Coupe du Portugal à disputer le 25 mai prochain face au Sporting Lisbonne qu’il espère remporter et ainsi faire ses adieux à ses supporters.

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here