Taider exclu de l’équipe nationale?

0
692

Depuis le début de ce stage on vous faisait savoir dans nos différentes éditions que Saphir Taïder, pourtant titulaire indiscutable au cours de ces dernières années chez les Verts, ne rentrait pas dans les plans du nouveau coach national Lucas Alcaraz.

Beaucoup avaient du mal à croire que l’Espagnol allait encore une fois reléguer sur le banc le milieu de terrain de Bologne qui joue de façon régulière dans ce clu, lui préférant Adlène Guedioura qui pourtant lui manque de compétition.Et bien le coach espagnol l’a fait avant-hier encore en titularisant le joueur de Middlesbrough, laissant pour la deuxième fois de suite lors de ce stage Taïder sur le banc.Pourquoi donc le coach espagnol a pris une telle décision alors qu’il n’avait pas trop le choix concernant les joueurs du milieu de terrain ? Et bien là aussi, ces derniers jours on vous a donné des éléments de réponse quant à cette mise à l’écart du milieu de terrain de Bologne. Lucas Alcaraz très strict quant à la discipline du groupe et au respect des horaires et dates de stage était très en colère à la suite du retard du joueur qui n’a pas rejoint le stage à la date prévue comme le reste de ses coéquipiers. Et ce qui a mis encore plus en colère l’ancien entraîneur de Grenade d’après la même source, c’est que Taïder n’aurait même pas donné des raisons valables et convaincantes quant à ce retard.

Ira-t-il jusqu’à se passer de ses services lors de la doubles confrontation face à la Zambie ?

La deuxième raison, c’est que le coach des Verts n’a pas du tout apprécié le comportement du joueur et plus précisément sur le terrain et lors des séances d’entraînement. D’après la même source, Saphir Taïder ne se donnait pas à fond et faisait preuve d’une grande nonchalance. Un comportement pour le moins inhabituel et donc on ne connaît pas les raisons, puisque le joueur à l’image de beaucoup d’autres ne s’est pas exprimé après les deux matchs de notre équipe nationale.

Mais la nouveauté et toujours d’après les informations émanant du Centre technique national de Sidi Moussa, c’est que Saphir Taïder risque de payer cher son retard lors de ce premier stage sous l’ère Alcaraz. On croit savoir même que l’Espagnol pourrait bien se passer de ses services lors du prochain stage et la double confrontation face à la Zambie.

Lucas Alacaraz ira-t-il jusqu’à se passer d’un joueur clé de l’EN en prévision de deux rendez-vous décisifs pour la Coupe du monde 2018, ou passera-t-il l’éponge se contentant de ce premier avertissement qui était synonyme d’une relégation sur le banc ? Pour l’instant, rien n’est encore définitif, mais une exclusion temporaire de Taïder pour le prochain stage n’est pas à exclure. Affaire à suivre.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here