Madjer ne chamboulera pas l’effectif

0
590

Jeudi dernier lors de sa conférence de presse au Centre technique national de Sidi Moussa, et avant même de donner la parole aux journalistes pour poser leurs questions, Rabah Madjer a tenu à faire une mise au point concernant ses déclarations quant aux Verts évoluant à l’étranger.

« Avant même que vous me posiez vos questions sur mes déclarations concernant les joueurs algériens évoluant à l’étranger et tout ce que j’ai pu dire sur les locaux, je préfère commencer par faire une précision. Je n’ai jamais été contre le joueur algérien qui joue à l’étranger. Bien au contraire, je respecte ces éléments pour les qualités qu’ils renferment, mais aussi pour tout ce qu’ils ont donné à notre équipe nationale. Il ne faut pas être ingrat vis-à-vis de ces joueurs, et moi je ne suis pas ingrat. Pour preuve, à chaque fois qu’il y a lieu de donner une récompense à un de ces joueurs, je le fais avec un grand plaisir et je n’hésite pas à me déplacer. Pour ce qui est des locaux, et bien j’ai tout simplement dit et je le dis encore qu’il ne faut pas leur fermer les portes de la sélection, comme ce fut le cas par le passé. Il est important de leur donner une chance. En fait, moi je dis qu’il n’y a pas de locaux et de joueurs évoluant à l’étranger. Pour moi seuls les meilleurs seront convoqués », a tenu à confirmer le nouveau coach de notre équipe nationale.

Il estime qu’actuellement les meilleurs jouent à l’étranger

D’ailleurs Rabah Madjer se trouvait hier à Porto afin de remettre à Yacine Brahimi le prix du meilleur joueur du club de la saison dernière. Une invitation à laquelle a répondu l’entraîneur national en se déplaçant sur place mardi.

Aussi et pour ce qui est de sa première liste, et comme précisé sur nos colonnes en exclusivité lundi dernier, le staff technique national composé de Madjer, Menad et Ighil ont envoyé 29 convocations aux joueurs évoluant de l’autre côté de la Méditerranée. En fait, et à quelques exceptions près, l’ancienne gloire des Verts a fait appel à tout le monde pour ce qui est de cette liste élargie.

Reste la liste finale en prévision de la rencontre face au Nigeria, un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde, mais qui aura un caractère amical du fait que les Verts sont d’ores et déjà éliminés.

Un match pour l’honneur comme l’a si bien affirmé Rabah Madjer puisqu’il n’est pas question d’encaisser une deuxième défaite consécutive à domicile après celle enregistrée face à la Zambie.

Une liste pouvant aller même jusqu’à 25 joueurs

Et bien et d’après nos informations, Rabah Madjer ne chamboulera pas les habitudes, à savoir compter sur une majorité de joueurs évoluant à l’étranger.
Jeudi dernier lors de sa conférence de presse au Centre technique national de Sidi Moussa, et avant même de donner la parole aux journalistes pour poser leurs questions, Rabah Madjer a tenu à faire une mise au point concernant ses déclarations quant aux Verts évoluant à l’étranger.

« Avant même que vous me posiez vos questions sur mes déclarations concernant les joueurs algériens évoluant à l’étranger et tout ce que j’ai pu dire sur les locaux, je préfère commencer par faire une précision. Je n’ai jamais été contre le joueur algérien qui joue à l’étranger. Bien au contraire, je respecte ces éléments pour les qualités qu’ils renferment, mais aussi pour tout ce qu’ils ont donné à notre équipe nationale. Il ne faut pas être ingrat vis-à-vis de ces joueurs, et moi je ne suis pas ingrat. Pour preuve, à chaque fois qu’il y a lieu de donner une récompense à un de ces joueurs, je le fais avec un grand plaisir et je n’hésite pas à me déplacer. Pour ce qui est des locaux, et bien j’ai tout simplement dit et je le dis encore qu’il ne faut pas leur fermer les portes de la sélection, comme ce fut le cas par le passé. Il est important de leur donner une chance. En fait, moi je dis qu’il n’y a pas de locaux et de joueurs évoluant à l’étranger. Pour moi seuls les meilleurs seront convoqués », a tenu à confirmer le nouveau coach de notre équipe nationale.

Il estime qu’actuellement les meilleurs jouent à l’étranger

D’ailleurs Rabah Madjer se trouvait hier à Porto afin de remettre à Yacine Brahimi le prix du meilleur joueur du club de la saison dernière. Une invitation à laquelle a répondu l’entraîneur national en se déplaçant sur place mardi.

Aussi et pour ce qui est de sa première liste, et comme précisé sur nos colonnes en exclusivité lundi dernier, le staff technique national composé de Madjer, Menad et Ighil ont envoyé 29 convocations aux joueurs évoluant de l’autre côté de la Méditerranée. En fait, et à quelques exceptions près, l’ancienne gloire des Verts a fait appel à tout le monde pour ce qui est de cette liste élargie.

Reste la liste finale en prévision de la rencontre face au Nigeria, un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde, mais qui aura un caractère amical du fait que les Verts sont d’ores et déjà éliminés.

Un match pour l’honneur comme l’a si bien affirmé Rabah Madjer puisqu’il n’est pas question d’encaisser une deuxième défaite consécutive à domicile après celle enregistrée face à la Zambie.

Une liste pouvant aller même jusqu’à 25 joueurs

Et bien et d’après nos informations, Rabah Madjer ne chamboulera pas les habitudes, à savoir compter sur une majorité de joueurs évoluant à l’étranger.

Pour le coach national, actuellement, et c’est une vérité, les meilleurs éléments algériens jouent à l’étranger. Quelques locaux feront partie de cette liste, les meilleurs dans leurs postes dans notre championnat et selon les besoins de la sélection, mais il est certain qu’ils ne seront pas majoritaires. Leur nombre ne devrait même pas atteindre la moitié de l’effectif, comme ce fut le cas avec Lucas Alcaraz lors de son dernier match.

Et le moindre qu’on puisse dire c’est que Madjer avait clairement signifié cela lors de sa sortie médiatique la semaine dernière : «Il y a une politique qui a été suivie au cours de ces dix dernières années, ce n’est pas moi en une journée ou un mois ou même en une semaine qui vais tout changer. Cette politique consiste à compter sur nos joueurs de l’étranger, et bien s’ils sont bons, on continuera à faire appel à eux », nous a déclaré l’entraîneur national.

C’est pour dire que cette première liste finale, qui pourrait comporter un peu plus de 23 joueurs, voire même 25 éléments devrait, elle aussi, être composée d’une majorité de professionnels évoluant à l’étranger.
Pour le coach national, actuellement, et c’est une vérité, les meilleurs éléments algériens jouent à l’étranger. Quelques locaux feront partie de cette liste, les meilleurs dans leurs postes dans notre championnat et selon les besoins de la sélection, mais il est certain qu’ils ne seront pas majoritaires. Leur nombre ne devrait même pas atteindre la moitié de l’effectif, comme ce fut le cas avec Lucas Alcaraz lors de son dernier match.

Et le moindre qu’on puisse dire c’est que Madjer avait clairement signifié cela lors de sa sortie médiatique la semaine dernière : «Il y a une politique qui a été suivie au cours de ces dix dernières années, ce n’est pas moi en une journée ou un mois ou même en une semaine qui vais tout changer. Cette politique consiste à compter sur nos joueurs de l’étranger, et bien s’ils sont bons, on continuera à faire appel à eux », nous a déclaré l’entraîneur national.

C’est pour dire que cette première liste finale, qui pourrait comporter un peu plus de 23 joueurs, voire même 25 éléments devrait, elle aussi, être composée d’une majorité de professionnels évoluant à l’étranger.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here