La FAF abandonne déjà la piste Vahid Hallilhodzic

0
847

Rabah Madjer limogé de son poste de sélectionneur national dimanche dernier, la FAF s’est donc officiellement lancée à la recherche d’un nouveau coach pour le remplacer. Depuis plusieurs jours, pas mal de noms circulent du côté de la FAF, parmi eux, celui de Vahid Halilhodzic. Le peuple algérien, on le sait, adule le technicien franco-bosnien, notamment après la brillante phase finale de la Coupe du monde 2014 au Brésil où les Verts sous ses ordres avaient réussi à se qualifier pour les huitièmes de finale, mais surtout, à mettre à mal le futur champion du monde, l’Allemagne, souhaite donc son retour. Questionné à ce propos dimanche soir à sa sortie de la réunion du Bureau fédéral, le président de la FAF, Kheïreddine Zetchi avait déclaré que l’ancien sélectionneur du Japon figurait bien dans la short-list de la fédération, sans toutefois apporter plus de détails. Par exemple, s’il avait été officiellement contacté par sa tutelle ou pas. Voulant connaître réellement les intentions de la fédération à son sujet, nous avons tenté de savoir si le Bureau fédéral est réellement d’accord pour son retour à la tête des Verts. Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas du tout gagné. En effet, selon nos informations, Halilhodzic ne fait pas l’unanimité au sein de ce BF, puisque pas mal de membres sont contre son retour et ont déjà brandi leur véto quant à son engagement. Face à cela, la FAF a donc décidé pour le moment, d’abandonner la piste du Bosnien.

L’impossible cohabitation avec la DTN
Autre point important à prendre en considération, c’est que à la Direction technique nationale (DTN), on ne souhaite pas aussi le retour d’Halilhodzic et cela pour diverses raisons. Rabah Saâdane qui est à la tête de cette direction, ne s’entend pas du tout avec l’ancien driver du PSG et cela depuis le temps où ce dernier était à la tête de l’EN. Une guerre médiatique avait éclaté entre les deux hommes, rappelons-le. Plusieurs membres aussi de la DTN sont contre le retour de Vahid, eux qui craignent sa mentalité et demeurent persuadés que s’il venait à revenir à la tête des Verts, la cohabitation avec lui serait impossible. Halilhodzic est connu pour être un coach qui fait tout à lui seul et ce n’est pas du genre à discuter avec une DTN et échanger avec ses responsables. Pour toutes ces raisons et d’autres, la Direction technique nationale a donc décidé de ne pas opter pour lui.

Zetchi n’a jamais été chaud à le ramener
En plus de certains membres du BF, de la DTN, le président de la Fédération algérienne de football, Kheïreddine Zetchi, n’a vraiment jamais été chaud à faire revenir Halilhodzic. Toutefois, et pour ne pas passer à quelqu’un qui décide seul et éviter l’erreur de Lucas Alcaraz, il s’est dit prêt à accepter de le ramener si le Bureau fédéral le décide, ce qui n’est pas le cas.

Les autorités mettront-elles la pression pour le faire revenir ?
Si à la FAF, on semble donc décidé à éviter Vahid Halilhodzic et cela malgré la pression populaire, il reste néanmoins une derniere alternative qui pourrait faire changer la situation à tout moment. En effet, certains assurent qu’au niveau des hautes sphères de l’Etat, on pourrait demander à la FAF de faire un effort pour engager à nouveau l’ancien coach de la Zambie, vu que le peuple réclame avec insistance son retour. Dans ce cas-là, Zetchi and do pourraient changer d’avis. Affaire à suivre…

le buteur


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here