EN: La FAF aurait fait son choix pour le sélectionneur

0
2247

Il y a quelques jours, on vous annonçait que Vahid Halilhodzic a fait savoir à ses proches qu’il ne répondra pas favorablement à la proposition algérienne.

En donnant la priorité à d’autres offres qu’ils a reçues dont celle de la Corée du Sud qui a battu l’équipe allemande lors de la Coupe du monde-2018. En effet, depuis le début, Vahid voulait et avait une préférence pour une sélection déjà sur les rails, affirmant à notre source qu’il ne se sentait pas capable de tout reconstruire surtout dans l’environnement algérien qu’il connaît si bien (pression, impatience des supporters…etc.). Du coup, Kheireddine Zetchi qui avait fixé des critères quant au futur sélectionneur, des critères qu’il n’a d’ailleurs pas hésités à donner publiquement après la dernière réunion du Bureau Fédéral, à savoir un coach qui connaît bien le football africain et qui a même réussi des résultats sur notre continent, semble décidé à les respecter et à ne surtout pas faire confiance à un coach qui n’a jamais joué en Afrique. Et parmi les noms qui l’intéresse figure celui du Français Hervé Renard, qui certes est sous contrat avec les Lions de l’Atlas mais qui n’a encore donné aucune certitude à la Fédération royale marocaine de football quant à son avenir à la tête de la sélection marocaine avec qui il est sous contrat jusqu’en 2022.

Les négociations ont lieu avec lui et son agent

D’ailleurs, d’après certaines informations, on croit savoir que Renard devrait rencontrer son président Faouzi Lakdjaâ la semaine prochaine, plus précisément le 23 juillet prochain. Il est important de savoir aussi qu’Hervé Renard a accepté depuis plusieurs jours de négocier et discuter avec la FAF, certes souvent par le biais de son agent, mais les discussions ont bel et bien eu lieu et suivent même leur cours actuellement. Du côté de la Fédération algérienne de football on demeure donc optimiste quant au fait de convaincre Hervé Renard d’opter pour l’Algérie, lui qui a connu quelques soucis avec certains membres du staff marocain et quelques personnes de la Fédération royale marocaine de football. Du coup, on estime à la Fédération algérienne de football qu’à 80% les choses seraient faites, et qu’il ne reste encore que quelques détails à régler. Des détails qui semblent donc retarder un accord entre les deux parties, un accord qui, il faut le préciser, ne sera en aucun annoncé avant que le coach français ne résilie officiellement son contrat, même si aucune clause libératoire n’est mentionnée sur ce dernier d’après la même source.

Aucune annonce ne sera faite avant la résiliation de son contrat

Le boss de la FAF a affirmé en fin de semaine dernière que le nom du coach national sera connu à la fin de la Coupe du monde et cela afin de lui permettre de disposer de suffisamment de temps pour préparer le match devant la Gambie début septembre prochain, dans le cadre de la 2e journée des éliminatoires de la CAN 2019, prévue eau Cameroun le mois de juin prochain.  Comme la Coupe du monde est terminée depuis hier avec la victoire des Français, l’annonce du nom de celui qui devra remplacer Rabah Madjer à la tête de notre équipe nationale ne devrait plus tarder.

dzcompétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here