Le sélectionneur des féminines, Azzedine Chih quitte définitivement la FAF

0
205

Autour d’une cérémonie organisée en son honneur, au siège de la fédération algérienne de football, Mr Azzedine Chih a eu droit à des égards et des honneurs de la part de toute la fédération qui a respecté son choix de partir vers de nouvelles aventures. « Tout d’abord je tiens à remercier Azzedine pour son dévouement à son emploi et pour tout ce qu’il a fait pour le football féminin. C’est une compétence que nous allons perdre, mais le voyant vouloir connaitre d’autres sensations nous n’avons pas voulu le bloquer. C’est la moindre des choses que d’accéder aux vœux d’un technicien qui n’a jamais rechigné sur le travail et qui a porté le football féminin vers la place à laquelle il se trouve actuellement » lui rendra hommage le président de la FAF, qui a tenu par la même à « souhaiter bon courage » au désormais ex sélectionneur national de l’équipe féminine A et à l’ex directeur du développement du football féminin à la DTN.

Présent a cette « collation » le DTN, Rabah Sâadane n’a pas manqué de saluer le professionnalisme de Azzedine Chih qui a « donné une base solide au football féminin. Il part et il laisse derrière lui toute une organisation bien huilée et capable de mener a bon port ses plans d’actions » dira t-il

Radia Fertoul, membre du BF et présidente de la commission football féminin revient sur le long chemin qu’elle a parcouru avec son mentor : « je l’ai connu en tant que joueuse, je l’ai côtoyé au sein de son staff technique national et j’ai travaillé a ses cotés pour élaborer les plans d’actions pour le développement du football féminin, j’avoue que nous allons perdre une vraie compétence et un acharné du travail »

Rachid Gasmi, membre du bureau fédéral dira qu’il n’est pas un adepte des « adieux » mais il tient à faire exception en souhaitant un au revoir à celui qui «  va porter haut l’image de la compétence algérienne à l’étranger »

Emu devant ce déluge d’hommage, Azzedine Chih, et au détour ‘une larme écrasé pour cette belle gratitude de sa « famille footballistique » dira qu’ »après 19 ans de loyaux services, j’avais envie de vivre une nouvelle aventure et connaitre d’autres sensation. Je pars la conscience tranquille car je sais que j’ai laissé un héritage à ceux qui prendront la relève. Il ya de belles perspectives et le lancement des écoles de football féminin est le meilleur gage de réussite. »

Azzedine Chih a tenu a remercié la fédération, a sa tête le président, Mr Kheiredine Zetchi qui « a été toujours proches et qui ne nous a jamais refusé un quelconque projet ».

Azzedine Chih part mais il sait que les « portes de la FAF lui sont toujours ouvertes » comme a tenu à le lui rappeler le président de la fédération.

FAF.DZ


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here