Les notes de nos joueurs sur FIFA 19 et de la sélection Algérienne

0
571

La nouvelle version du jeu d’EA Sports est prévue pour fin septembre, l’occasion de faire une revue d’effectif des joueurs algériens dans le monde virtuel. Notez que dans la dernière mouture de FIFA 19®, les algériens sont présents en nombre mais toujours pas d’équipe nationale.

Sempiternelle rengaine, automne rime avec l’arrivée des enfants prodigues Pro Evolution Soccer et FIFA. Rappelons que la note de potentiel est celle que le joueur obtiendra en mode carrière s’il effectue de bonnes prestations et en dehors de tout entraînement particulier. Observons donc le 11 type de l’équipe nationale.

Aucune surprise pour le onze type

Rais Mbolhi, à son âge avancé (32 ans) et son statut de joueur fortement instable (16 clubs!) récolte un 67 de général inchangé depuis FIFA 18. Youssef Atal est en progression, autant que la version de chair et d’os de son clone de pixels. Il prend un +5 de général et un +6 de potentiel, ce qui le porte à 70 de général pour 79 de potentiel. Aissa Mandi progresse lui aussi, fort d’une bonne saison mais aussi d’un Betis Séville devenu très ambitieux. Il obtient 79 de général. Rami Bensebaini, lui, se maintient à un 75 de général qui semble mérité. Son 79 de potentiel pourra fluctuer en fonction de ses performances en cours de saison. Étonnamment, Faouzi Ghoulam, double blessé au genou, hors de forme depuis 1 an, progresse d’un point et obtient 81 de général. Il profite en réalité d’un rééquilibrage du niveau des latéraux opérés par les développeurs du jeu.

La doublette Nabil Bentaleb et Saphir Taïder est correcte. Le joueur de Schalke a 79 de général pour 84 de potentiel. Le second, un banal 75 pour 76. Le trio d’attaque est, lui, en feu. Riyad Mahrez, fort de son transfert à Manchester City pour 67 millions d’euros, progresse à un double 85 qu’obtient aussi son compatriote et capitaine Yacine Brahimi. Le titulaire en puissance Sofiane Feghouli se maintient quant à lui à 79/79. Enfin, en attaque, Islam Slimani, l’ex star du CRB, s’impose en pointe avec un correct 79/79. On notera que Baghdad Bounedjah n’apparait pas dans la mouture 2019 de FIFA.

Les jeunes en embuscade

Place désormais à tous ceux qui peuvent espérer jouer en rôle – en vrai – dans l’équipe nationale. Le désormais algérien – mais toujours français dans le jeu, en attendant la mise à jour – Alexandre Oukidja est à un double 71 là où Doukha récolte un faible 66-66. Le très décrié Belkaraoui et l’étonnamment bon face à la Gambie Tahrat forment une doublette à respectivement 69 et 70 de général pour un potentiel identique. Sur les côtés, Fares, titulaire pour le premier match de Belmadi, est à 69 de général pour 77 de potentiel. À droite, on n’oublie pas Mehdi Zeffane qui est à 69-70.

Au milieu, Mehdi Abeid, le quasi-seul numéro 6 dont dispose le nouveau sélectionneur est à un faible 72 de général pour 75 de potentiel. Riyad Boudebouz est un bon joueur dans les près virtuels. Il régresse cependant à 80 de général pour 80 de potentiel. Rachid Ghezzal, titularisé par Djamel Belmadi face à la Gambie, est à 75-76. Le joueur Havrais, Zinedine Ferhat, est à un 72-75 normal pour son statut de joueur de Ligue 2 française. Adam Ounas, la promesse napolitaine, ne récolte que 73 de général mais dispose d’un très intéressant 83 de potentiel, assez similaire à Bennacer et son 71-82. Les anciens appelés Benzia et Belfodil sont deux bons joueurs de ballon avec respectivement 76 et 75 de général pour 78 et 81 de potentiel. El Hilal Soudani apparaît enfin dans le jeu, grâce à son transfert à Nottingham Forest, et récolte un double 77, le bug est donc corrigé !

On ne manquera cependant pas d’observer les stats du lyonnais Aouar, possiblement international algérien, qui a un excellent 78 de général pour 88 de potentiel. Enfin, un salut chaleureux à ceux qui ont fait les grandes heures de l’équipe nationale, Rafik Halliche, Mehdi Mostefa ou Karim Ziani qui sont passés sous la barre des 75 mais qui ne manqueront pas de ravir les plus nostalgiques d’entre nous.

LA GAZETTE DU FENNEC


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here