La sélection Algérienne, suspendu par la FIFA ?

0
1855

La Fédération internationale de Football (FIFA) pourrait suspendre la sélection nationale ainsi que la fédération algérienne de Football. C’est en tout cas ce qu’a laissé entendre le président de l’USM Annaba, Abdelbasset Zaim.

« Si la FAF défalque des points à l’USM Annaba, nous allons saisir la FIFA et nous aurons gain de cause», a déclaré Abdelbasset Zaim, ajoutant que «La FIFA va ensuite sanctionner la FAF, c’est l’équipe nationale et les clubs algériens prenant part aux compétions étrangères qui payeront le prix fort. La FAF risque une sanction de deux ans.»

Ainsi, selon le président de l’USM Annaba, l’Algérie est exposée à une suspension au niveau international, entraînant l’exclusion de ses quatre clubs engagés dans les compétitions africaines, à savoir le CS Constantine, la JS Saoura et l’USM Bel-Abbes et le NA Hussein-Dey, ainsi que la suspension de l’équipe nationale de toutes les joutes internationales notamment la Coupe d’Afrique des nations 2019.

La JS Kabylie et l’USM Annaba menacent, la FAF sous le risque d’une suspension

Le bricolage qui caractérise la gestion du football national risque de coûter cher à la FAF. En effet, La gestion approximative de la FAF et de la LFP, irrite les présidents des clubs. Ainsi, en plus du président de la JS Kabylie, Cherif Mellal qui a menacé de saisir l’instance mondiale pour dénoncer les dépassements et la non-application des lois de la FIFA dans le football algérien, le président de l’USM Annaba, ne compte pas rester les bras croisés. Ce dernier compte déposer un recours auprès de la FIFA pour valoir ses droits dans l’affaire des dus impayées aux joueurs de son club.

Non-application des réglementations de la FIFA

Après avoir annoncé la prise en charge du dossier de l’assainissement de dettes des anciens joueurs de l’USM Annaba, la LFP a décidé de se dessaisir de l’affaire indiquée en faveur de la Chambre nationale de résolution des litiges (CNRL). Or, l’affaire relève de la commission de discipline et ne devrait en aucun cas être traité par la commission de l’éthique comme le stipule la FIFA «toute décision financière ou non financière prononcée à l’encontre d’un club doit être exécutée par l’association de l’organe qui a prononcé la décision».

observalgérie


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here