Le président de Fenerbahce décide de mettre fin aux prêts de Slimani et Benzia

0
1631

Le président de Fenerbahce décide de mettre fin aux prêts de Slimani et Benzia

C’est un président de Fenebahce remonté après la série de mauvais résultats qu’a enchaînés son équipe lors de la première moitié de saison qui s’apprête à prendre des décisions décisives.

L’homme d’affaireS turc Ali Koc, puisque c’est de lui qu’il s’agit, aurait ordonné de renvoyer les deux attaquants algériens Islam Slimani et Yassine Benzia mais aussi le Mexicain Diego Reyes. Arrivés tous les trois cet été dans son équipe, ils ont eu du mal à s’imposer ; les deux joueurs de l’EN sont prêtés avec option d’achat alors que le Mexicain a été transféré définitivement après 5 ans passé entre Porto et les clubs auxquels il a été prêté ; leur rendement a déplu à tout le monde, et il fallait que le big boss tranche pour passer à l’acte.

Ali Koc : «Une grosse déception»

Dans l’une de nos précédentes éditions, on vous avait parlé de l’intention des responsables de mettre fin au prêt d’Islam ; le staff technique a tout essayé avec lui, mais il n’y a rien à faire, Islam a comme un blocage qui ne risque pas de se résoudre. C’est pour cette raison que le président a fini par exploser et a ordonné au directeur sportif Damien Comolli de mettre fin aux prêts du duo algérien, et ce, en passant aux négociations avec les directions des Foxes pour Islam et Lille pour l’ancien Lyonnais. Rappelons que les deux Algériens jouent à titre de prêt. La direction va devoir s’asseoir à la table des négociations avec les propriétaires des deux joueurs. Si pour Slimani les gens s’attendaient à cette décision, même les éventuels prétendants ont commencé à se manifester, ce qui devrait rendre l’opération facile à arranger, en revanche, pour Benzia, c’est carrément une surprise. Il faut dire que ses stats lui aussi sont très en dessous des espérances. Pendant la phase aller, il a pris part à 10 matches et n’a inscrit aucun but ; Slimani a eu plus de temps de jeu avec 13 titularisations, mais seulement un tout petit but. Du côté de Fenebahce, on le tient comme responsable de la débâcle  de la phase aller, sachant que le club n’occupe qu’une triste 17e et avant-dernière position au classement de la Super Lig.

Avenir indécis

Récemment débarqué à la tête de la barre technique des Jaunes, le nouveau coach Ersun Yanal aurait validé la décision ; il va sacrifier 3 joueurs pour pouvoir renforcer ses rangs et repartir à zéro ; les 16 matches de la 2e phase s’annoncent palpitants même si la possibilité de sortir la tête de l’eau est encore grande. Slimani, qui est ciblé par Ranieri à Fulham, ou encore son ancien club, le Sporting, et même le Celtic de Glasgow semble être dans de meilleures conditions que Benzia. Si le retour de prêt est consommé, une réunion, qui se tiendra incessamment, devrait apporter des réponses.

COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here