L’équipe nationale, prochainement sponsorisée par Nike?

0
1359

Le contrat avec Adidas ne devrait pas être renouvelé

La FAF choisira entre Nike et Joma

La Fédération algérienne de football avait publié le 28 mai dernier un appel à candidatures pour équiper les sélections nationales algériennes.

Le dernier contrat en date a été signé entre la FAF et l’équipementier allemand Adidas, c’était en janvier 2015 et celui-ci prend officiellement fin cet hiver, ce qui veut dire que le champ est désormais ouvert pour l’arrivée d’un nouvel équipementier. La FAF avait pourtant laissé entendre qu’elle n’était pas contre la prolongation du contrat avec Adidas, elle avait même twitté sur son compte pour rappeler que «l’équipementier de la FAF c’est Adidas», avant d’ajouter : «Le contrat FAF – Adidas court toujours et devrait même être prolongé.» En effet, la fédé voulait laisser la porte ouverte à cette firme allemande, d’ailleurs une délégation de la FAF s’était déplacée fin septembre dernier à Dubaï pour tenter d’ouvrir un canal de négociations avec Adidas pour prolonger le contrat et essayer d’arracher une amélioration du produit livré à la FAF, sachant que les maillots que l’EN a portés ces 4 dernières années étaient plus que décevants, un objectif qui n’a visiblement pas été atteint, puisque la FAF semble avoir tourné la page d’Adidas et a entamé la procédure pour s’offrir un nouvel équipementier.

Medane a négocié en Hollande

La FAF a donc vite compris qu’il fallait écouter les autres propositions, Adidas n’était pas chaude à revoir ses services à la hausse, et cela a incité la fédération à explorer d’autres pistes, et parmi ces dernières, l’eternel concurrent d’Adidas à savoir le géant américain : Nike. Selon des sources proches du dossier, les discussions entre la FAF et cette firme ont bien avancé, d’abord la FAF via le manager de l’EN a discuté avec les responsables régionaux de la boîte, dont le siège est établi a Malte, une première proposition a été faite, mais pour mieux aller dans le fond du sujet, Medane a été convié à se rendre à Amsterdam, plus exactement à Hilversum dans la banlieue de la capitale hollandaise, c’est là-bas que les locaux de la firme américaine en Europe sont installés et c’est là aussi que les contrats de sponsoring sont négociés, et Medane  s’y est rendu il y a un peu plus d’un mois pour ce but, mais il es rentré sans conclure d’accord, car en même temps il y avait une autre firme intéressée, d’ailleurs ça sera le sérieux concurrent pour la proposition du géant américain.

Joma, moins de prestige mais une offre alléchante

La FAF se retrouve avec 2 propositions de deux continents différents, l’une d’Amérique à savoir celle de Nike, et l’autre vient tout droit d’Europe, et plus précisément d’Espagne par le biais de son équipementier JOMA, ce dernier qui équipe déjà quelques clubs de la Ligue 1 Mobilis, veut s’offrir la FAF et ses sélections, il faut dire que cela fait un moment qu’il veut ce marché, et pour l’avoir on peut dire qu’ils ne lésinent pas sur les moyens, car selon des échos, la proposition faite à la FAF est de loin meilleure par rapport à celle de Nike, les Espagnols veulent doubler leur concurrent en offrant plus d’équipements et en s’occupant des sélections des jeunes souvent marginalisées par les derniers équipementiers de l’EN, à savoir Puma et Adidas. En somme, la FAF a 2 propositions, cellede Nike et celle de Joma, elle va devoir faire un choix entre le prestige de Nike ou la proposition alléchante de Joma, mais ce qui est sûr c’est que les Verts joueront la prochaine CAN avec un maillot personnalisé d’une de ces deux marques, le public de l’EN attend déjà de découvrir cela en espérant que cette FAF fera mieux que la précédente.


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here