EN: Zeffane, l’nvité surprise de Belmadi ?

0
299

Mehdi Zeffane est en train de renaître de ses cendres au cours de ces dernières semaines.
En effet, et alors qu’il était écarté du groupe sous l’ère de Christian Gourcuff au Stade Rennais en n’ayant pas joué la moindre minute, et bien les choses se passent beaucoup mieux pour le joueur algérien. «J’ai très mal vécu ma mise à l’écart. Je n’ai jamais eu d’explication de la part de l’ancien coach Christian Gourcuff. Mais j’ai essayé de continuer à travailler et de m’accrocher sans dire un mot. Un coach que j’ai pourtant connu en équipe nationale d’Algérie. Il m’avait fait connaître au public international. Ça se passait très bien entre lui et moi. C’est pour ça que j’aurais espéré avoir quelques explications de sa part sur ce qui s’est passé l’année dernière et en ce début de saison. Mais aujourd’hui, tout ça appartient au passé», avait récemment déclaré Mehdi Zeffane. Ce dernier est donc devenu une pièce maîtresse de Julien Stéphan. Le défenseur algérien est à sa dixième titularisation et espère poursuivre sur cette lancée afin d’aider son club à se maintenir avec l’élite. Le Stade Rennais, rappelons-le, occupe la 11ème place du classement général. «J’ai eu la chance d’être bien entouré. Rien n’est jamais acquis. Que la vérité d’aujourd’hui n’est pas du tout celle de demain. J’ai aussi appris qu’il ne fallait pas s’arrêter de travailler», a-t-il précisé.

Il est à sa dixième titularisation
Dix apparitions déjà dans les onze rentrants rennais qui le relancent pour un retour dans l’effectif des Verts. Il faut dire que la dernière convocation de Zeffane en équipe nationale remonte au mois d’octobre 2016 face au Cameroun au stade Mustapha Tchaker de Blida à l’occasion des éliminatoires de la Coupe du monde. Depuis, il n’a plus jamais été rappelé en EN. Une conséquence de sa mise à l’écart puisqu’il n’avait pas été titulaire dans son équipe depuis le mois de décembre 2016. «C’était la suite logique. Quand vous ne jouez pas en club, le sélectionneur se pose des questions et ça se comprend. C’est sûr que c’est toujours un plaisir d’aller défendre les couleurs de son pays. On a toujours envie d’y aller, surtout qu’on est une bonne bande de potes» avait-il déclaré. Zeffane qui joue comme arrière droit, un poste qui a toujours posé des soucis aux précédents entraîneurs nationaux. Certes, l’arrivée d’Atal fait beaucoup de bien, l’ancien académicien est en train de faire une saison époustouflante avec son équipe de l’OGC Nice, mais dès que ce dernier se blesse, le problème de l’arrière droit ressurgit chez les Verts, d’où la nécessite d’avoir une bonne doublure à la fois compétitive mais aussi qui a déjà eu à jouer une CAN et des matchs internationaux de haut niveau.

Son objectif : jouer sa première CAN
C’est pour dire qu’à quelques jours de la liste de Djamel Belmadi pour le dernier match des poules comptant pour les éliminatoires de la CAN 2019 face à la Gambie, Mehdi Zeffane pourrait bien être l’invité surprise de Belmadi. «Mon objectif est de revenir en sélection et d’occuper ce poste. Il y a beaucoup de critiques en Algérie qui pleuvent au sujet de ce poste d’arrière droit. Quand on est professionnel, il faut savoir faire abstraction de certaines critiques et rester concentré sur son travail», a indiqué récemment le joueur. A 27 ans, Mehdi Zeffane se donne donc comme objectif de jouer sa première coupe d’Afrique des nations en Egypte. Une ambition que le joueur peut réaliser s’il continue sur cette lancée au vu des défaillances qui existent sur le flanc droit de la défense de notre équipe nationale. Mais jusque-là, le joueur a précisé qu’il n’a pas encore eu de contact avec Djamel Belmadi. Mehdi Zeffane sera-t-il donc l’invité surprise de Djamel Belmadi lors du prochain stage ?

compétition


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here