AG Ordinaire: l’heure de vérité pour Zetchi a sonné

0
247

Les regards seront braqués, ce jeudi, vers le centre technique de Sidi-Moussa qui abritera l’assemblée générale ordinaire de la FAF, un rendez-vous qui sera suivi avec une attention particulière, vu tout ce qui se passe sur la scène footballistique nationale depuis quelque temps.
En fait, le bras de fer entre sympathisants et opposants du président de la FAF, Kheïreddine Zetchi et sont bureau, a commencé bien avant.

Certains présidents de clubs entendent entraver la bonne marche de l’AG par la désapprobation des bilans pour mettre la pression sur Zetchi, qui sera dans l’obligation de quitter son poste.
Il s’agit de l’heure de vérité pour les détracteurs du successeur de Mohamed Raouraoua, notamment ceux qui ont émis des réserves sur l’illégalité de son élection à la tête de la FAF en 2017.
Les partisans de l’homme, eux, ne sont pas restés les bras croisés. Ils se sont activés ces derniers jours pour faire capoter ce plan et permettre à l’AG de donner le quitus au président de la FAF et les membres de son bureau fédéral à poursuivre leur mission.

Le clan Zetchi est d’ailleurs bien parti pour atteindre son objectif. Selon nos sources, les 48 présidents de Ligues de wilaya se seraient rangés du côté de la FAF pour approuver les bilans et mettre fin à toutes les spéculations.
Ajouter à cela le soutien d’une dizaine de clubs des Ligues 1 et 2 qui seraient favorables à la FAF. Les dernières décisions portant sur la sanction de certains opposants, à l’image d’Ali Baâmeur, Tarek Arama, Mohamed Zerouati et Cherif Mellal ont également pour but d’affaiblir le camp de l’opposition au sein de l’AG, en interdisant aux concernés d’y assister et de s’exprimer sur les bilans moral et financier.

À un peu plus d’un mois du déroulement de la CAN, les acteurs du football algérien sont mis devant leurs responsabilités pour éviter un autre malheureux scénario qui risquerait d’emporter tout le monde dans son sillage, y compris la sélection nationale.
C’est cette carte que joue Zetchi également en se précipitant, après le déroulement du tirage au sort, à appeler la famille footballistique nationale à faire preuve de sérénité en faisant passer l’intérêt suprême de la sélection algérienne qui a besoin, selon lui, de stabilité pour relever le défi en terre égyptienne.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here