La FAF dément les propos de Raouraoua concernant le maillot Algérien

0
289

Tout le monde aura suivi les graves accusations prononcées par l’ex-président de la FAF Mohamed Raouraoua, à l’encontre de son successeur, Kheïreddine Zetchi, en marge de l’AG ordinaire de la FAF qui s’est déroulée jeudi passé au Centre technique de Sidi- Moussa.
Depuis, la polémique ne fait qu’enfler, notamment au sujet du contrat signé avec l’équipementier Adidas. D’ailleurs, même le représentant de cet équipement a tenu à apporter des clarifications par lesquelles il a apporté un démenti catégorique à Raouraoua.

En effet, le distributeur officiel d’Adidas en Algérie a nié l’existence d’une affaire dans ce sens, démentant les propos de Raouraoua, tout en confirmant la valeur du contrat, déjà révélé par Zetchi qui est, selon ce dernier, de l’ordre de 1,9 million d’euros, soit un peu plus du double de la valeur du premier contrat signé avec l’ex-bureau fédéral présidé par Raouraoua.
Il a également défendu la qualité du produit qui sera réservé à la partie algérienne, contrairement à ce qu’a avancé Raouraoua, estimant que c’est plutôt le produit qui était livré dans le cadre du premier contrat qui est de qualité moins meilleure.

Selon la même source, le nouveau contrat entrera en vigueur après la CAN-2019, mais Adidas a voulu faire un geste au profit de la FAF en lui dédiant des équipements destinés à l’Équipe nationale en vue de sa participation au rendez-vous continental.
Un premier quota de ces équipements est déjà au niveau du port d’Alger en attendant de le présenter au public dans les prochains jours. Il a à ce propos rassuré quant à la bonne qualité de ce premier quota comparativement aux anciens maillots. Pour rappel, Raouraoua a critiqué le nouveau contrat signé par la Fédération algérienne de football avec l’équipementier Adidas.

«Le contrat de Adidas est complètement faux et je peux vous montrer une confirmation du directeur de cette marque que la FAF n’a pas signé avec la maison mère mais avec un revendeur et que la valeur du contrat n’est pas un million neuf cent mille euros», a détaillé l’ancien président.
«Il est impossible que la FAF signe un contrat de 1,9 million d’euros avec Adidas alors que l’Egypte avec ses 100 millions d’habitants n’a pas de contrat dépassant le million d’euros.

Le contrat de 700.000 € que j’avais laissé avec Adidas couvrait largement les équipes nationales et servait à équiper également les sélections miliaires, la police ou encore la fédération de Handball», a-t-il ajouté.
Raouraoua a révélé que le prix du maillot de l’Équipe nationale ne dépasse pas 3 euros et que le revendeur a fourni à l’Algérie des maillots déchirés.

footalgérien


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here