EN U23: L’avenir de Batelli, incertain

0
309

L’équipe nationale de football des U23 (espoirs) a été éliminée ce mardi soir à Sétif par son homologue du Ghana et n’ira pas en Egypte où se déroulera en novembre prochain la phase finale de la CAN de la catégorie. L’Algérie a été battue par le Ghana sur le score de 1-0, alors qu’elle avait réussi le score de parité à Accra (1-1) au match aller.

L’équipe nationale des U23, constituée de jeunes talentueux joueurs, issus notamment du Paradou AC et de l’USM Alger, n’a pas réussi à rivaliser devant son homologue du Ghana. Elle a développé un jeu décousu et a été plutôt dominée par son adversaire.

L’élimination des U23 est de mauvais augure pour le football algérien. Les jeunes footballeurs algériens, futurs successeurs des Mahrez, Brahimi et consorts, n’arrivent pas à se qualifier à des tournois africains, ce qui est inquiétant quand on sait que les seniors sont champions d’Afrique en titre!

L’absence de résultats chez les jeunes n’est pas une nouveauté dans le football algérien. La FAF ne s’est jamais intéressée à la formation et au développement du football. Pour ne parler que de la courte période de l’actuel président de la FAF, Kheireddine Zetchi, on relèvera que la Direction technique nationale (DTN) a brillé par son instabilité aggravé par des scandales ! En l’espace de moins de trois ans, la DTN a connu quatre responsables.

Pis encore, alors que la DTN, dirigée par Rabah Saadane, commençaient à se structurer, le président de la FAF avait limogé tous les membres de la DTN (Boualem Charef, Hocine Achiou, Ghimouz…) pour ramener un technicien français,  Ludovic Batelli qui ne connait ni les joueurs, ni le football algérien.

Cela a été vérifié lors du match Algérie-Ghana dans la mesure où la sélection nationale est constituée de bons joueurs, dont certains ont été sélectionnés par Belmadi. Le technicien français n’a jamais su trouver la solution, se contentant de jouer le match nul à Alger pour espérer se qualifier grâce au but inscrit au Ghana.

A la différence de Belmadi qui a su métamorphoser l’équipe nationale avec le même effectif dont disposait ses prédécesseurs, Ludovic n’a pas su exploiter le talent des jeunes footballeurs algériens pour se qualifier à la CAN d’Egypte de novembre prochain. La FAF qui a cassé la DTN que dirigeait Saâdane, Charef et Achiou, porte l’entière responsabilité de l’échec des U23 !

Pis encore, c’est Ludovic Batelli qui a la charge de diriger l’équipe nationale A’, constituée de joueurs  locaux.  Ainsi, après avoir éliminé les U23, Batelli risque de connaitre le même sort avec l’équipe nationale A’ qui affrontera le Maroc en aller et retour pour la qualification au Championnat d’Afrique des nations (CHAN), prévu au Cameroun en 2020.

Le maintien de Batelli qui a échoué en raison de son incapacité à donner une âme à l’équipe nationale des U23, est un risque pour l’équipe nationale A’ en prévisions des éliminatoires du CHAN-2020.

dia


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here