EN: Belmadi a plusieurs choix pour remplacer Bensebaini ?

0
810

Laroussi, Ait Nouri, Chougrani…

Qui sera donc le 2e latéral gauche dans la liste de ce mois de novembre ? Le sujet est problématique d’autant que pour Larouci et Ait Nouri, on a déjà eu la réponse du coach. Il les voit indisponibles chacun pour une raison valable (l’un ne joue pas en A et l’autre est international français). Alors que des éléments tels que Chougrani, qui joue en Ligue 2 française à Rodez, ne figurent pas dans la liste élargie et ne sont donc pas encore sélectionnables. La solution d’un élément venant du championnat local peut rendre service, d’autant que ces derniers ne posent pas le problème du délai de l’envoi de la convocation, comme cela est le cas avec les joueurs évoluant à l’étranger. Mais on a du mal à trouver ici un latéral gauche capable d’assumer une telle mission et surtout de convaincre Belmadi, sachant que les A’ ont dû se rabattre sur le vétéran Bencherifa à cause de cette pénurie de latéraux gauches dans le championnat algérien. Certains ont avancé le nom de Mouali du PAC, mais ça reste peu probable.

 

Solution interne ?

Bensebaini s’est blessé au mauvais moment et sa blessure intervient moins de 15 jours avant le début du stage. Ce qui emmènerait Belmadi à puiser dans sa liste élargie.

Ainsi, il est fort probable qu’il fasse appel à un substitut qui ne joue pas forcément dans ce poste, puiser dans son effectif et surtout dans la polyvalence de certains éléments pour trouver une doublure à Abdellaoui. Il faut dire que cette polyvalence des joueurs de l’EN est un grand acquis. Avoir un élément de valeur comme Atal, aussi bien capable de jouer à droite que sur le côté gauche, peut être exploitable. Il a brillé avec le PAC lors de sa dernière saison en Algérie dans ce même poste de latéral gauche. Cela donne une option à Belmadi, car de l’autre côté, même si Zeffane et Loucif ne sont pas là, il y aura assez d’options comme celle de faire jouer Ferhat comme latéral, ou encore décaler Mandi, sans oublier les options Feghouli ou Hassani, si ce dernier est retenu dans le groupe.

Ce stage verra l’EN jouer 2 matches et non pas un seul ; cela oblige Belmadi à préparer 2 joueurs au lieu d’un.

On le sait, la Zambie est une équipe agressive, et c’est pour ça que Belmadi avait d’ailleurs choisi de la préparer contre la Colombie. Cette agressivité peut entraîner des bobos ; c’est pour ça qu’il faudra s’attendre à voir le coach accorder une grande importance à ce poste de doublure, afin de se mettre à l’abri pour le déplacement au Botswana. Entre-temps, le staff national attendra avec intérêt les résultats des examens de Bensebaini avant d’actionner le plan.

COMPETITION


LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here